Monde

Un fils d’Éric Zemmour en garde à vue après un accident de la route en état d’ivresse

Hugo Zemmour, le fils aîné de l’ancien candidat à l’élection présidentielle, a été placé en garde à vue après avoir provoqué un accident de la route en état d’ivresse. Les faits ont eu lieu dans le VIe arrondissement de Paris ce samedi matin. Le conducteur d’un scooter et sa passagère ont été grièvement blessés et ont été transportés à l’hôpital, mais leur vie n’est pas en danger.

Un accident causé par l’alcool

Hugo Zemmour aurait refusé la priorité à un scooter alors qu’il était au volant de sa voiture. Les blessures subies par le conducteur du deux-roues et sa passagère sont importantes, notamment aux jambes. Hugo Zemmour, lui, n’a pas été blessé, mais a été conduit à l’hôpital pour subir des prélèvements. Après cela, il a été placé en garde à vue pour “blessures involontaires ayant entraîné une ITT supérieure à trois mois, aggravées par l’alcoolémie et la violation manifeste d’une obligation particulière de prudence ou de sécurité”, comme l’indique le parquet.

Des blessures graves pour les victimes de l’accident

Le conducteur du scooter et sa passagère ont été pris en charge rapidement par les secours et ont été transportés respectivement au CHU du Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne et à l’hôpital Beaujon dans les Hauts-de-Seine. Les jours des deux blessés ne sont pas en danger, mais ils ont subi des blessures importantes. Le maire LR du VIe arrondissement, Jean-Pierre Lecoq, n’a pas souhaité faire de déclaration après l’accident, mais a remercié sur Twitter la police municipale et les services de la propreté de la Ville pour leur intervention.

Parcours d’Hugo Zemmour

Hugo Zemmour a étudié le droit et a obtenu un master en Histoire de l’Afrique, du Maghreb et du Moyen-Orient à l’université Panthéon Assas de Paris. Comme son père, il s’est intéressé à la politique et a travaillé comme assistant parlementaire en 2016, avant de devenir chargé de mission au Sénat pour le groupe de l’Union centriste entre septembre et décembre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page