Faits divers - Monde

Carcassonne : les policiers le contrôlent pour une banalité, et décrochent sur le « jackpot »

Ce Carcassonnais de 40 ans cumulait les raisons pour lesquelles il n’aurait jamais dû prendre le volant.

Lorsqu’on sait que l’on conduit en toute illégalité, il s’agit plutôt de ne pas attirer l’attention des forces de l’ordre. Ce Carcassonnais de 40 ans n’y est pas parvenu : circulant dans le quartier La Conte à 2 h 30 dans la nuit du lundi 5 au mardi 6 février, il commet une infraction au Code de la route qui lui vaut d’être contrôlé par une patrouille de police. Or ce petit écart de conduite plutôt banal va permettre aux fonctionnaires d’identifier une personne qui n’aurait jamais, mais alors jamais dû se retrouver derrière un volant..

Il s’avère en effet que l’individu conduisait après avoir consommé de la cocaïne. De surcroît, son permis avait déjà été annulé. Quant à son véhicule, il présentait un défaut d’assurance, de contrôle technique, et le contrevenant n’avait pas non plus procédé au changement de carte grise. Cette accumulation de manquements a conduit l’intéressé en garde à vue, dans les locaux du commissariat de police de Carcassonne. Son audition se poursuit ce mardi 6 février : il aurait reconnu les faits qui lui sont reprochés. Quant à la voiture, elle a été placée en fourrière.

Media7

Media 7, votre source d’actualités en ligne. Notre mission est de fournir des informations précises, impartiales et à jour sur les événements nationaux et internationaux qui comptent pour vous.
Bouton retour en haut de la page