Faits divers - Monde

Tribunal de Perpignan : « 102 000 € cachés dans ma voiture ? Je ne sais pas d’où ils viennent ! »

Les douaniers ne se contentent pas de contrôler les véhicules qui entrent sur le territoire français, leur attention se porte aussi sur ceux qui roulent vers l’Espagne. Dans une voiture venant de Brest, entre les billets dissimulés et l’argent non déclarés, un couple tentait de faire passer en Espagne plus de 134 000 €.

Ce 14 mars, les douaniers du Perthus demandent aux deux occupants d’une Passat, un couple, s’ils ont quelque chose à déclarer, de l’argent peut-être ?

« Oui, mais on ne sait pas combien on en a ».

Étrange. Dans les portefeuilles présentés par la quadragénaire et l’homme de 28 ans, il n’y a que quelques centaines d’euros. En revanche, dans l’accoudoir reposent 19 500 €.

Leur chien marque alors au niveau de la console centrale. On y découvre cette fois 102 000 €.

La compagne du conducteur, explique qu’il lui a dit vouloir aller acheter une voiture à Barcelone, c’est pourquoi elle l’a accompagné.

De son côté l’homme, un ressortissant Albanais, confie qu’il devait livrer la somme sur un parking de la capitale catalane et qu’il allait être rémunéré 1 500 € pour sa peine.

Pourtant, devant le tribunal, il change de version. Dans l’accoudoir, 6 000 € étaient destinés à l’achat d’un véhicule. Il n’avait pas vu qu’un sachet avec des billets se trouvait en dessous. Quant à la cache aménagée, il ignorait sa présence. Les autres voyages en Espagne prouvés par le bornage de son téléphone ? Du tourisme

Il y a aussi ce curieux itinéraire. Le couple arrive par la plaine mais repart par la montagne. « Par les chemins de traverses », poétise le procureur, avant de sous entendre que le retour pourrait bien se faire avec des stupéfiants.

« Dans votre téléphone on a trouvé des photos et des conversations qui ont trait à la drogue », constate le procureur.

« Je préfère ne pas répondre ».

« Merci, c’est une réponse en fait ». Il requiert 3 ans ferme contre lui et s’en remet à la décision du tribunal vis-à-vis de la jeune femme.

Le tribunal relaxe la femme et condamne l’homme à 18 mois immédiat, confisque l’argent et prononce deux amendes de 134 655 € et 67 327 €.

Media7

Media 7, votre source d’actualités en ligne. Notre mission est de fournir des informations précises, impartiales et à jour sur les événements nationaux et internationaux qui comptent pour vous.
Bouton retour en haut de la page