Faits divers - Monde

Tribunal de Narbonne : en état d’ivresse, il provoque un accident en quad pour une glace

En quad avec son gendre, le prévenu, en état d’ivresse, a provoqué un accident sur la route départementale à Leucate.

Ce mardi 6 février, un Sigeanais de 49 ans comparaissait devant le tribunal de Narbonne pour des faits de mise en danger de la vie d’autrui après un accident survenu le 24 juillet 2022 à Leucate.

Cette après-midi-là, le prévenu, après un repas arrosé, décide de se rendre à La Franqui en quad, accompagné de son gendre, « pour aller manger une glace », explique-t-il. Sur la route départementale, le conducteur du quad décide de dépasser un usager plus lent, mais heurte un véhicule arrivant dans le sens inverse au niveau du côté. Les deux hommes sont éjectés du quad. L’autre véhicule impliqué, quant à lui, ne parvient plus à démarrer. L’homme de 49 ans s’en tire avec quelques fractures. « Et ça aurait pu être bien plus grave, commente le président du tribunal. Vous pourriez très bien être présent face à nous aujourd’hui pour des faits de blessures involontaires, et ce n’est pas le même type de sanction ici ».

Finalement, le prévenu est contrôlé avec 1,62 grammes d’alcool dans le sang, soit plus de trois fois la limite autorisée. « Votre gendre n’avait pas bu ? » interroge le président de séance. « Non, mais il n’avait pas le permis », répond le prévenu.

Malgré l’absence de mention sur le casier judiciaire du prévenu, le procureur de la République a requis une peine de 1200€ d’amende, dont la moitié avec sursis, 6 mois de suspension du permis et un stage de sensibilisation à la sécurisation.

Des réquisitions que le tribunal va presque suivre à la lettre, puisque le Sigeanais devra s’acquitter d’une amende de 1500€ dont 600 avec sursis, assortis de 3 mois de suspension de permis. « Nous estimons qu’il est important pour vous de pouvoir retravailler au plus vite, c’est pourquoi nous avons abaissé la durée de la suspension de votre permis, en augmentant le tarif de l’amende », a précisé le président du tribunal. 

Bouton retour en haut de la page