Faits divers - Monde

Tribunal de Narbonne : 1 000 € d’amende après un barbecue assaisonné à la cocaïne

L’homme de 48 ans avait déjà été condamné, en 2003, pour conduite sous l’emprise de stupéfiants.

Ce mardi 6 février, un homme de 48 ans comparaissait devant le tribunal judiciaire de Narbonne pour des faits de conduite d’un véhicule en ayant fait usage de stupéfiants mais aussi sous l’emprise d’alcool. Le prévenu a été interpellé le 5 juin dernier, à 23h40, à Port-La Nouvelle à bord d’un véhicule non assuré, et sans contrôle technique valide.

Le prévenu explique avoir participé à une grillade chez des amis, le midi. « Un copain m’a offert de la cocaïne. Ca n’allait pas très bien pour moi, alors j’ai accepté, et j’en ai consommé », explique-t-il. Le président de la séance précisant, par la suite, que le quadragénaire a ses trois enfants à charge, son ex-compagne ayant été condamnée à la cour d’assises récemment. « Ils ont 15, 14 et 10 ans, et je suis actuellement en recherche d’emploi. Mais sans le permis, c’est forcément compliqué. Mais depuis ce jour, je ne fais plus d’apéro, rien de tout ça », précise-t-il, alors qu’il fait l’objet d’une suspension de permis.

Le tribunal a, par la suite, souligné le casier judiciaire fourni en condamnations pour violences du prévenu. « Vous avez aussi été condamné en 2003 à une suspension de permis de 4 mois pour les mêmes faits », souligne le président.

Le tribunal judiciaire a ainsi pris la décision de condamner le Nouvellois à une amende de 500€, en plus de 160€ pour le contrôle technique manquant, et 331€ pour la procédure, en maintenant sa suspension de permis de 9 mois, qui arrive à échéance le 5 mars 2024.

Bouton retour en haut de la page