Faits divers - Monde

Pyrénées-Orientales : un homme blessé par arme à feu part en mobylette et se réfugie dans une boulangerie d’un village voisin

L’alerte a été donnée par plusieurs témoins ce vendredi 12 avril 2024 en milieu d’après-midi après que plusieurs détonations ont été entendues au Boulou.

Deux détonations ont soudain brisé la tranquillité du Boulou, ce vendredi, vers 15 heures. Selon des témoins, un homme aurait été la cible de plusieurs coups de feu et aurait été atteint par un tir au moins au niveau d’un genou. La victime serait parvenue à monter sur une mobylette et se serait enfuie à quelques kilomètres de là, jusqu’à Saint-Jean-Pla-de-Corts où il se serait réfugié dans une boulangerie. « Il est entré, il était sérieusement blessé, sa jambe était en sang », raconte la commerçante à L’Indépendant. « Je ne le connaissais pas. J’ai voulu l’aider et appeler les secours mais il a refusé et il est parti en me disant qu’il craignait d’avoir des problèmes avec la justice. Je n’ai fait qu’essayer de l’aider ».

Plusieurs personnes ont déjà donné l’alerte. Les services de gendarmerie se rendent aussitôt sur les lieux tandis que les sapeurs-pompiers prennent en charge l’intéressé et le conduisent jusqu’au centre hospitalier de Perpignan où il se trouvait toujours ce vendredi soir. Son pronostic vital n’est pas engagé.

« Une enquête a été ouverte pour violences avec arme » confirme le procureur de la République Jean-David Cavaillé. Les investigations, confiées aux services de gendarmerie, sont en cours pour tenter d’identifier le tireur et de déterminer son mobile. Connaissait-il la victime ? Pourquoi cette dernière était-elle réticente à prévenir les secours ? S’agit-il d’un règlement de comptes ? Autant de questions qui restent en suspens.

Media7

Media 7, votre source d’actualités en ligne. Notre mission est de fournir des informations précises, impartiales et à jour sur les événements nationaux et internationaux qui comptent pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page