Faits divers - Monde

Perpignan : il se gare sur un emplacement de bus, insulte les policiers et finit en prison

Le 9 avril dernier, un homme de 23 ans a été interpellé à Perpignan.

Il est 9 h 15, le 9 avril 2024, quand les policiers municipaux de Perpignan, en patrouille dans le quartier Saint-Mathieu, tombent sur un véhicule stationné sur un emplacement réservé aux bus. Après vérification, il se trouve que la voiture n’est ni assurée, ni passée par le contrôle technique, et les policiers décident alors de faire appel à la fourrière pour faire enlever le véhicule.

Un Perpignanais s’avance alors à leur rencontre, se présente comme le propriétaire de la voiture, et s’oppose à son enlèvement, avec force insultes et menaces de mort, ce qui conduit les policiers de la municipale à l’appréhender, après plusieurs rappels à l’ordre. L’automobiliste de 23 ans se débat et devient de plus en plus agressif, mais finit par être interpellé et remis à la police nationale qui le place en garde à vue, alors que les policiers municipaux déposent plainte.

Quelques jours plus tard, le jeune perpignanais est présenté en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel, qui le condamne à 12 mois de prison dont la moitié avec sursis. Il a été maintenu en détention et devra, à sa sortie, se soumettre à une obligation de travail et de soins.

Media7

Media 7, votre source d’actualités en ligne. Notre mission est de fournir des informations précises, impartiales et à jour sur les événements nationaux et internationaux qui comptent pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page