Culture

Le Maroc, un  »bijou africain unique’’ reliant la Méditerranée et l’Atlantique (Média italien)

Rome – Le Maroc est un “bijou africain unique” reliant la Méditerranée et l’Atlantique, écrit le portail italien “Latitudes”, mettant en avant le charme “irrésistible” du Royaume, où l’authenticité et la modernité se conjuguent “harmonieusement”.

“Entre passé et futur, traditions et modernité, le Maroc offre une aura légendaire et unique à ses visiteurs”, souligne le site spécialisé, relevant les dimensions africaine, méditerranéenne et atlantique du Royaume, qui unit “idéalement” des réalités diversifiées, à l’image de son histoire millénaire.

Retraçant un voyage inédit de Tanger à Dakhla, l’auteur revient sur une subtile combinaison d’ambiances ancestrales, qui cohabitent “harmonieusement” avec des infrastructures “mondaines et avancées”.

“Tanger accueille ses touristes avec sa corniche sophistiquée et ses maisons au goût ancien, qui se mêlent aux bâtiments futuristes et aux showrooms et restaurants modernes”, décrit-il, évoquant, également, l’élégante avenue Mohammed VI, les imposantes murailles de Borj Dar El-Baroud, le rempart défensif du vieux port et les sinueuses ruelles de l’ancienne médina.

Surplombant le détroit de Gibraltar, le long de la pointe de l’Afrique, là où se termine la Méditerranée et où commence l’océan Atlantique, la ville blanche abrite, en outre, le plus grand port de commerce d’Afrique, relève le portail, notant que l’excellence de Tanger Med sera reproduite, dans un avenir proche, au sud du Royaume, précisément à Dakhla, qui arbitrera une “infrastructure portuaire atlantique africaine gigantesque, dont toute la région va bénéficier”.

“Perle du sud du Maroc, Dakhla reçoit ses hôtes avec ses maisons surplombant le lagon, son tourisme d’immersion et son ambiance à la fois chaleureuse et rafraîchissante”, souligne l’auteur de l’article, mettant en lumière la longue péninsule sur laquelle se dresse cette ville magique, dotée d’un paysage naturel “original et spectaculaire”, défini par l’eau et les dunes de sable.

Selon lui, “la nature est la maîtresse absolue de ce lieu, à la fois de méditation et de passion”. Dakhla est, en fait, “le refuge des âmes en quête de quiétude, mais également la destination des passionnés des vagues”, fait savoir le portail, revenant sur l’engouement des kitesurfeurs mondiaux pour cette ville ponctuée de voiles colorées qui virevoltent dans le ciel.

Par ailleurs, le portail décrit les complexes touristiques de Dakhla, qui “offrent un paradis luxueux, alliant expériences naturelles, esthétiques et sportives mais aussi culinaires”.

“Nous sommes dans le berceau des huîtres, qui sont cultivées ici pour satisfaire la demande continue tant dans le pays qu’en Europe”, commente-t-il, notant que ” le Sahara marocain conquiert l’esprit et marque l’âme pour toute la vie”.

Bouton retour en haut de la page