High-techA La Une

La monétisation débarque sur Twitter : Comment en profiter pour générer des revenus ?

Twitter, le réseau social de microblogging, a récemment lancé une nouvelle fonctionnalité de monétisation. Celle-ci permet aux créateurs de contenus de proposer des formules d’abonnements modulables, donnant accès à du contenu exclusif en échange d’un abonnement mensuel. Dans cet article, nous allons voir comment profiter de cette nouveauté et quels sont les frais associés.

La monétisation débarque sur Twitter

Grâce à la nouvelle fonctionnalité de monétisation de Twitter, les créateurs de contenus disposent désormais d’une nouvelle source de revenus. Cette nouveauté permet de proposer du contenu exclusif aux abonnés ayant souscrit à l’abonnement mensuel. De plus, les abonnés ayant payé l’abonnement disposeront d’un badge supplémentaire pour être reconnaissables lorsqu’ils interagissent avec le compte auquel ils ont souscrit.

Frais associés à la monétisation

Twitter retient 3% jusqu’à ce que le palier des 50 000 dollars soit atteint, puis 20% ensuite. Toutefois, il convient de noter que d’autres frais ne dépendant pas de Twitter peuvent venir s’additionner, comme les 30% d’Apple avec sa solution d’achats intégrés, sans compter les éventuels impôts dont pourrait devoir s’acquitter le créateur dans son pays de résidence.

Comment Gagner de l’argent avec Twitter?

À terme, il sera possible de configurer la monétisation de son compte dès 500 abonnées, à condition d’avoir au moins 18 ans et d’avoir été actif sur les 30 derniers jours. Cependant, pour le moment, le service est encore en version bêta, et le nombre minimal d’abonnés est ainsi porté à 10 000. Il faudra avoir publié au moins 25 tweets sur les 30 derniers jours et le compte devra être actif depuis au moins 3 mois. Par ailleurs, cette monétisation ne sera pas accessible aux comptes affiliés à un État.

Le type de contenus exclusifs sera à définir par l’utilisateur lui-même en fonction de la valeur qu’il souhaite apporter à sa communauté. Twitter fournit sa propre liste pour sélectionner le prix de l’abonnement mensuel.

À noter que c’est l’abonné qui paye Twitter et le réseau social reversera à son tour la part qui est due au créateur. Les paiements peuvent être réclamés à partir de 50 dollars.

Les cryptomonnaies ne sont pas mentionnées pour le moment dans les diverses options de paiement.

Conclusion

Bien que cette forme de monétisation reste très orientée Web2 dans sa philosophie, son potentiel succès pourrait malgré tout aider l’entreprise à redresser la barre, après les difficultés de ces dernières années. Les créateurs de contenus peuvent désormais diversifier leurs sources de revenus grâce à cette nouvelle fonctionnalité de monétisation proposée par Twitter. Il sera intéressant de voir comment cette nouveauté va évoluer et si elle sera un succès.

Bouton retour en haut de la page