VoyageA La UneMarocMonde

Hausse des Frais de Visa Schengen en 2024 : Nouvelles Tarifications en Perspective

Les voyageurs vers l’Union Européenne devront peut-être revoir leur budget dès 2024, car la Commission européenne envisage une hausse significative des frais de visa Schengen. Cette proposition, discutée lors d’une réunion en décembre dernier, suscite déjà des préoccupations parmi les voyageurs et les experts en voyages internationaux.

Tarifs en Hausse : Quelles Conséquences pour les Voyageurs ?

La Commission européenne a soumis un projet d’augmentation des frais de visa Schengen, passant de 80 euros à 90 euros pour les adultes et de 40 euros à 45 euros pour les enfants. Cette augmentation de 12 %, si elle est approuvée, affectera directement les voyageurs non membres de l’Union européenne désireux de visiter la zone Schengen.

De plus, les pays qui ne coopèrent pas suffisamment en matière de réadmission pourraient être soumis à des frais encore plus élevés, passant de 120 euros à 135 euros pour certains voyageurs.

Justification et Prochaines Étapes

Selon la Commission européenne, cette augmentation des tarifs vise à compenser l’augmentation du taux d’inflation au sein de l’Union européenne. La révision des frais de visa Schengen a lieu tous les trois ans, et cette proposition fait suite à une évaluation minutieuse des coûts et des tendances économiques.

La proposition est actuellement ouverte aux commentaires des citoyens de l’Union européenne jusqu’au 1er mars. Suite à cette période de consultation, l’Union européenne pourra mettre en œuvre les changements proposés, qui entreront en vigueur 20 jours après leur publication dans le Journal officiel de l’Union européenne.

Perspectives pour l’Avenir : Visa Schengen Numérique

Parallèlement à cette augmentation des frais, l’Union européenne envisage également de passer à un système de visa Schengen entièrement numérique. Cette transition vers une plateforme en ligne simplifierait le processus de demande de visa et remplacerait les procédures traditionnelles basées sur les timbres dans les passeports.

La Commission européenne espère mettre en place cette plateforme numérique d’ici 2028, offrant ainsi aux voyageurs une expérience plus efficace et transparente lors de leurs demandes de visa Schengen.

Alors que les frais de visa Schengen pourraient augmenter en 2024, il est crucial pour les voyageurs de rester informés et préparés aux éventuels changements. Les consultations en cours offrent aux citoyens européens l’opportunité de partager leurs points de vue sur cette proposition et d’influencer ainsi les décisions futures concernant les politiques de visa dans l’Union européenne.

Bouton retour en haut de la page