Faits divers - Monde

Disparition inquiétante d’Erwan : mis à la porte de la boîte de nuit pour un incident, aperçu sur le parking, « comportements inhabituels »… le déroulé de sa soirée se précise

Le soir de sa disparition, le jeune homme de 18 ans passait la soirée avec ses amis dans une discothèque où se produisait un rappeur.

D’importants moyens sont mobilisés depuis ce dimanche 11 février pour tenter de retrouver Erwan Blais, porté disparu depuis une sortie en boîte de nuit. C’est aux alentours de 2h30, dans la nuit de samedi à dimanche, que le jeune homme de 18 ans aurait quitté seul, à pied, l’établissement « La Morinière », situé sur la commune de Moncoutant-sur-Sèvre, dans les Deux-Sèvres. Ce sont des amis d’Erwan qui ont donné l’alerte après s’être inquiétés de ne plus avoir de nouvelles de leur copain.

Une enquête pour disparition inquiétante a été ouverte par le parquet de Niort et confiée à la brigade de gendarmerie de Parthenay. Des moyens supplémentaires ont été déployés ce lundi 12 février, avec notamment l’arrivée sur place d’un chien Saint-Hubert de la gendarmerie. En parallèle, une battue a été organisée par des membres de la famille du jeune homme dans le secteur de sa disparition. Si les recherches pour le retrouver sont pour l’instant vaines, le déroulé de sa soirée commence à se préciser.

« Il a été mis dehors de la boîte de nuit »

Le soir de sa disparition, Erwan passait la soirée avec ses amis dans cette discothèque où se produisait le rappeur Leto. « En ce qui concerne la chronologie des faits, les dernières images prises à la sortie de la discothèque où il passait la soirée ont été prises peu avant 3 heures », a indiqué le parquet des Deux-Sèvres à BFM TV. 

Selon le témoignage de Karine, sa belle-mère, à la chaîne de télévision d’information en continu, « on le voit traverser le parking de la discothèque, puis plus rien à cause d’un projecteur qui éblouit la caméra. Il a été mis dehors de la boîte de nuit », précise-t-elle. 

D’après les informations de nos confrères, l’étudiant en BTS banque à Poitiers était fortement alcoolisé et a été mis à la porte de la discothèque par les vigiles pour un incident « sans gravité ». « Il est évoqué par la famille et des copains des comportements inhabituels de la part d’Erwan », corrobore de son côté Louis-Marie Guérinau, maire de Saurais, commune où a grandi le jeune homme.

Bouton retour en haut de la page