Vie pratiqueSanté

10 Habitudes Qui Rendent les Gens Malheureux… Évitez-les Immédiatement

Surmonter les Habitudes Négatives pour une Vie Plus Heureuse

L’optimisme peut marquer le début de la journée d’une personne, la préparant à affronter le travail avec énergie. Cependant, au fil de la journée, son humeur peut décliner. Certains pourraient penser que c’est normal, mais certaines habitudes peuvent contribuer à ce sentiment de malaise.

Selon un rapport publié par Health Shots, des habitudes telles que la rumination excessive, le stress, les attentes élevées et la comparaison constante avec autrui font partie des comportements qui rendent les gens malheureux. Bien que certains puissent ne pas en être conscients, en se débarrassant de ces habitudes négatives, ils pourraient découvrir un plus grand bonheur.

Anisha Jongunwala, psychologue et coach en santé mentale, conseille sur les moyens de rendre la vie plus lumineuse, notamment en identifiant les raisons du malheur et en les remplaçant par des sources de bonheur.

1. Arrêter de Ruminer

Trop penser est l’une des principales habitudes qui engendrent le malheur. Jongunwala explique que lorsque l’esprit est obsédé par les problèmes, il tend à se concentrer sur les pensées négatives et à exagérer les situations, entraînant de l’anxiété et du stress.

Elle recommande de passer d’une perspective centrée sur les problèmes à une perspective centrée sur les solutions. Par exemple, si quelqu’un est stressé par une échéance de travail, il peut diviser les tâches en étapes gérables et se concentrer sur leur achèvement efficace.

2. Relativiser les Petits Problèmes

Les personnes stressées ne sont généralement pas heureuses. Apprendre à réduire le stress causé par des situations mineures en développant la sagesse pour distinguer l’importance des problèmes peut contribuer au bonheur.

3. Lâcher Prise sur les Ressentiments

S’accrocher aux injustices passées limite la capacité à vivre pleinement le présent. Jongunwala affirme que la libération des ressentiments et le choix de la tolérance créent un espace pour une vie plus positive et épanouissante.

4. Éviter la Procrastination

La procrastination rend malheureux car elle dissimule souvent des raisons sous-jacentes telles que le manque de plaisir ou les difficultés perçues. Comprendre la cause profonde de la procrastination est crucial. Jongunwala suggère de diviser les projets complexes en étapes plus petites pour les rendre plus gérables et réduire la procrastination.

5. Ne Pas se Comparer aux Autres

La comparaison constante entre soi et les autres détourne l’attention de la croissance personnelle. Jongunwala conseille de se concentrer sur ses propres réalisations pour éviter les collisions inutiles avec les déviations causées par les comparaisons extérieures, renforçant ainsi le sentiment de satisfaction.

6. Ne Pas Abandonner Facilement

Cultiver des habitudes saines exige un effort conscient et un engagement envers le bien-être personnel. Jongunwala note que l’intégration de pratiques positives dans la vie quotidienne crée une base pour un bonheur durable, soulignant que l’abandon précoce est une habitude qui rend les gens malheureux.

7. Garder Contact avec Soi-même

Au milieu des routines quotidiennes, il est facile de se perdre dans les tâches et de perdre le contact avec soi-même. Jongunwala met en garde contre cette dissociation, qui peut entraîner des difficultés à comprendre les pensées et les émotions, alimentant le malheur et les habitudes malsaines.

8. Dormir Suffisamment

Une étude publiée par l’Institut national du cœur, des poumons et du sang met en lumière l’impact du sommeil sur la santé globale. Le sommeil aide à détendre l’esprit et à se préparer pour le lendemain. Le manque de sommeil, en particulier chez les enfants et les adolescents, peut entraîner des sautes d’humeur, de l’irritabilité et même la dépression.

9. Cultiver la Gratitude

Une étude de l’Université du Montana révèle que les personnes qui expriment la gratitude dans leurs pensées et leurs paroles sont plus heureuses que celles qui ne le font pas. Les individus ressentent également plus de positivité envers eux-mêmes.

10. Limiter l’Exposition à la Négativité

Une étude du Wiley British Journal of Psychology souligne comment les informations négatives sur le monde ou la société peuvent influencer l’humeur et le bonheur. Limiter l’exposition aux informations et aux actualités négatives peut maintenir une attitude positive.

En conclusion, pour une vie plus épanouissante, il est essentiel d’identifier et d’abandonner les habitudes qui entravent le bonheur. En faisant cela, chacun peut cultiver un état d’esprit plus positif et une vie plus équilibrée.

Bouton retour en haut de la page