MarocA La Une

Hausse des frais de visa pour les États-Unis : Un coup dur pour les voyageurs marocains

Le Département d’État américain a récemment annoncé une augmentation des frais de traitement des demandes de visa non-immigrant (NIV) à compter du 30 mai.

Dans un communiqué officiel, l’ambassade des États-Unis au Maroc a informé le public de cette révision tarifaire qui impactera les demandes de visas touristiques et d’affaires (B1/B2s et BCC), ainsi que les visas étudiants et de visiteurs d’échange. Cette décision se traduira par une augmentation des frais de visa de 160 à 185 dollars pour ces catégories spécifiques.

L’ambassade a également souligné que les frais de demande pour certains visas de non-immigrant, basés sur une pétition pour les travailleurs temporaires (catégories H, L, O, P, Q et R), seront désormais fixés à 205 dollars, contre 190 dollars auparavant.

En ce qui concerne les commerçants, les investisseurs ou les candidats à des professions spécialisées (catégorie E), les frais de visa passeront de 205 dollars à 315 dollars. L’ambassade des États-Unis au Maroc a précisé que les autres frais consulaires demeureront inchangés. Il convient de mentionner notamment l’exonération des frais de résidence de deux ans requis pour certains visiteurs d’échange.

Il est important de rappeler que la dernière révision tarifaire des prestations consulaires de la mission diplomatique américaine remonte à l’année 2012. Cette augmentation des frais de visa aura un impact financier sur les Marocains souhaitant se rendre aux États-Unis, qu’il s’agisse de motifs touristiques, d’affaires, d’études ou d’échanges culturels.

Cette décision suscite des interrogations quant à son impact sur la fréquence et l’accessibilité des voyages entre le Maroc et les États-Unis. Les demandeurs de visa devront désormais prendre en compte ces frais supplémentaires lors de la planification de leurs voyages et s’assurer de disposer des ressources financières nécessaires pour couvrir ces dépenses.

Il est prévu que cette augmentation des frais de visa entre en vigueur dès le 30 mai. Les autorités consulaires marocaines et les agences de voyage sont invitées à informer leurs ressortissants et clients respectifs de ces changements tarifaires afin d’éviter toute confusion ou désagrément lors du processus de demande de visa.

En conclusion, cette révision à la hausse des frais de visa pour les États-Unis impose aux Marocains des coûts supplémentaires pour réaliser leurs projets de voyage. Il est important de rester informé des évolutions en matière de réglementation des visas et de planifier en conséquence afin de faciliter les procédures et les déplacements internationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page