Monde

Tempête Ciaran : l’agent d’Enedis est mort électrocuté tué par une décharge de 400 volts

L’homme était originaire de Midi-Pyrénées.

On connaît désormais les circonstances de la mort de l’employé d’Enedis qui est décédé samedi soir alors qu’il intervenait sur les dégâts de la tempête Ciaran à Pont-Aven en Bretagne. Une enquête judiciaire, confiée à la compagnie de gendarmerie de Quimperlé en lien avec l’inspection du travail, a été ouverte pour déterminer les circonstances du décès.

Cet homme de 46 ans, marié et père de trois enfants, est mort électrocuté en manipulant des câbles endommagés sur une ligne moyenne tension, ont indiqué la gendarmerie et le parquet de Quimper, rapporte Ouest-France. Il a reçu une décharge de 400 volts qui a provoqué un arrêt cardiaque. Il n’a malheureusement pas pu être réanimé.

Un agent @enedis est décédé en Bretagne lors d’une opération de réparation suite à la tempête Ciaran. Il était venu en renfort de Midi-Pyrénées. J’adresse mes condoléances à sa famille, ses proches et tous ses collègues touchés par ce drame. Le secteur de l’énergie est en deuil.

— Agnès Pannier-Runacher ud83cuddebud83cuddf7ud83cuddeaud83cuddfa (@AgnesRunacher) November 5, 2023

Cet agent, originaire de Midi-Pyréneés était basé à Auch dans le Tarn. Il était venu en renfort dans le cadre de la mobilisation de la Force d’intervention rapide de l’électricité (FIRE) à Pont-Aven en Bretagne. Un temps de recueillement a eu lieu dès dimanche et un autre ce lundi matin.

La tempête a fait des dégâts considérables. Des centaines de milliers de foyers ont été privées d’électricité, certains plusieurs jours. Les équipes d’Enedis ont dû faire face à de multiples interventions compte tenu de l’ampleur des dégâts sur les lignes dus à la chute d’arbres. 

Ce lundi matin, environ 126 000 foyers étaient toujours privés d’électricité. Au total, 1,2 million de foyers ont été sans électricité. 

Bouton retour en haut de la page