Économie

Le renforcement des relations commerciales au centre d’entretiens entre M. Mezzour et le président du parlement du MERCOSUR

Le renforcement des relations commerciales entre le Maroc et la Communauté économique des pays d’Amérique du Sud/marché commun du Sud (MERCOSUR) a été au centre d’entretiens, vendredi à Rabat, entre le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, et le Président du Parlement du MERCOSUR, Rubén Anibal Basigalupe.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de la consolidation et du renforcement des relations entre le Royaume du Maroc et le Mercosur et vise à présenter les avancées notables enregistrées par le Maroc, notamment, en terme de développement économique.

A cette occasion, les deux parties se sont félicitées de la dynamique des échanges commerciaux et de la qualité des relations que le Maroc et le Mercosur ont entretenues, à ce jour, et qui permettent d’envisager avec optimisme leur consolidation sur le plan économique et industriel.

Dans ce sens, M.Mezzour a mis en exergue les atouts de la place Maroc en tant que plateforme de production et d’exportation vers un marché de plus d’un milliard de consommateurs grâce à ses accords de libre-échange, notamment, avec les États-Unis, et l’Union européenne (UE) et qui font de lui un hub à l’international.

A ce titre, le ministre a souligné que les intérêts économiques communs des deux parties ainsi que leur potentiel économique, permettent aisément à leur coopération de passer d’une relation essentiellement commerciale à un partenariat multisectoriel, notamment dans le secteur industriel, appelant à déployer une coopération triangulaire Mercosur-Maroc-Afrique, et tirer profit des avantages compétitifs du Maroc en tant que porte d’entrée de l’Afrique, dans le contexte de la mise en œuvre de la zone de libre-échange Continentale Africaine (ZLECAf).

De son côté, M.Basigalupe, en visite de travail au Maroc du 9 au 14 juin accompagné d’une délégation composée de membres du parlement du Mercosur, a salué les efforts déployés par le Maroc en terme de performances économiques.

Il a également souligné l’engagement fort du Mercosur d’explorer toutes les opportunités de partenariat avec le Royaume, d’autant plus que ce groupement vise à renforcer ses relations commerciales avec les pays de la région MENA, eu égard au potentiel de complémentarité d’intérêts.

Les deux parties ont souligné, en outre, l’importance d’organiser un forum d’affaires pour rapprocher leur communauté d’affaires respectives, ainsi que de rechercher les complémentarités entre les deux économies, notamment dans le domaine de l’industrie agro-alimentaire et des énergies renouvelables, à l’un des défis que ces deux secteurs représentent.

Il est à souligner que les échanges commerciaux entre le Maroc et le MERCOSUR se sont élevés à 4,70 milliards de dollars en 2022 (3,6 milliards dollars en 2021).

Les importations marocaines du Mercosur ont atteint 2,53 milliards de dollars et les exportations ont enregistré 2,17 milliards de dollars. Le Brésil demeure le premier partenaire commercial du Royaume dans ce groupement avec 2,97 milliards de dollars en 2022.

Le MERCOSUR est la 5ème plus grande économie internationale et le 3ème marché intégré au monde derrière l’Union européenne et l’accord de libre-échange nord-américain (ALENA/NAFTA).

Les pays membres du MERCOSUR représentent plus de 82% du PIB total de l’Amérique du Sud.

Bouton retour en haut de la page