MondeSanté

La Vasectomie en France : Une Tendance Croissante chez les Hommes

La Vasectomie, une option contraceptive longtemps négligée par les hommes français, gagne en popularité, selon une étude récente publiée par les autorités sanitaires. Bien que la France reste en retrait par rapport à d’autres pays comme les États-Unis, la tendance est à l’augmentation de cette pratique.

Un Choix Contraceptif en Essor

Les résultats de l’étude menée conjointement par l’Assurance Maladie et l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) révèlent une augmentation significative du nombre d’hommes français optant pour la vasectomie, une forme de stérilisation masculine. Cette procédure consiste à bloquer les canaux transportant les spermatozoïdes depuis les testicules, offrant ainsi une contraception permanente.

Évolution des Mentalités

Initialement rare en France depuis son autorisation en 2001, la vasectomie gagne progressivement en acceptation. Contrairement à des pays comme les États-Unis ou la Corée du Sud, où elle est intégrée aux méthodes contraceptives courantes, la vasectomie est longtemps demeurée en marge dans l’Hexagone.

Préférence pour la Stérilisation Masculine

Les statistiques révèlent une tendance croissante des hommes français vers la stérilisation, surpassant même le nombre de femmes optant pour cette méthode contraceptive. Cette préférence accrue pour la vasectomie est en partie attribuable au retrait des implants Essure du marché français à la fin des années 2010, suite à leurs effets indésirables.

Une Hausse Significative, Mais Relative

Malgré une augmentation remarquable du nombre de vasectomies, celles-ci restent relativement rares en France. Environ 0,15 % des hommes âgés de moins de 70 ans ont choisi cette option contraceptive en 2022, selon les conclusions de l’étude. Bien que la France progresse pour rattraper son retard, elle demeure en-deçà des standards des pays leaders en matière de contraception permanente.

En somme, la vasectomie émerge comme une alternative contraceptive en plein essor chez les hommes français, témoignant d’un changement progressif des mentalités et des pratiques médicales en matière de planification familiale.

Bouton retour en haut de la page