Monde

Elle voulait venger son fils : claque, coups de pied… une mère de famille s’en prend à deux jeunes collégiens qui auraient harcelé son enfant

Elle a décidé de faire justice elle-même.

Vendredi 27 septembre, à Saint-Germain-Lespinasse (Loire), une mère de famille s’en est pris à deux collégiens de 11 et 12 ans, désignés comme les harceleurs de son fils, rapportent France Bleu et Le Pays. Ce jour-là, les deux enfants arrivent à l’arrêt de bus de leur village pour prendre le transport scolaire et rejoindre leur collège. Mais une femme et son fils les attendent.

Le garçon montre à sa mère l’un des deux adolescents, celui qui l’aurait frappé en début de semaine. Devant plusieurs témoins, la femme de 36 ans se jette alors sur le jeune garçon et le gifle, avant de tenter de lui cogner la tête contre une barre métallique et de le faire tomber. Là, elle lui aurait asséné une dizaine de coups de pied, notamment dans les côtes et à l’épaule. Son ami tente ensuite de s’échapper pour appeler son père à l’aide mais la femme l’en empêche violemment, l’attrapant par les pieds. Une riveraine finit par s’interposer et mettre fin aux violences.

Aucun signalement effectuée par la mère 

Les parents des deux collégiens agressés ont déposé plainte, et la trentenaire a été placée en garde à vue « pour violences avec préméditation sur mineurs de moins de 15 ans », avec une « ITT (Incapacité totale de travail) inférieure à huit jours ».

Ce lundi 2 octobre, le procureur de la République de Roanne a assuré au micro de RMC que la mère de famille n’avait jamais signalé les faits de harcèlement scolaire ni de violences subies par son fils, ni à l’établissement scolaire où est scolarisé son enfant, ni à la gendarmerie ou à la police, avant de se faire justice elle-même.

Media7

Media 7, votre source d’actualités en ligne. Notre mission est de fournir des informations précises, impartiales et à jour sur les événements nationaux et internationaux qui comptent pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page