Économie

Dette du Trésor: durée de vie moyenne en baisse

La durée de vie moyenne de la dette du Trésor a enregistré une baisse de près de 6 mois en 2022 par rapport à fin 2021, pour s’établir à 6 ans et 8 mois contre 7 ans et 2 mois, indique la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), relevant du ministère de l’Économie et des Finances.

La part du court terme de la dette du Trésor a atteint 17,2% à fin 2022 contre 12,7% à fin 2021, soit une hausse de 4,5 points de pourcentage, tirée essentiellement par la hausse de la part du court terme de la dette intérieure de près de 7,9 points, passant de 13,5% à 21,4%, précise la DTFE dans son rapport d’activité au titre de l’année 2022.

En ce qui concerne les indicateurs de coût de la dette du Trésor, ils sont restés à des niveaux satisfaisants, souligne la même source, notant qu’une amélioration a été enregistrée pour certains d’entre eux.

Ainsi, le coût moyen de la dette du Trésor a poursuivi son trend baissier en enregistrant une baisse de 19 points de base (bbs), s’établissant à 3,17% en 2022 contre 3,35% en 2021. Cette baisse est la résultante de la poursuite de la baisse du coût moyen de la dette intérieure qui est passé de 3,67% en 2021 à 3,38% en 2022, soit 29 pbs.

Quant au taux moyen pondéré des émissions des Bons de trésor (BDT) (y compris les opérations de gestion active), il s’est inscrit en hausse de 25,2 pbs pour atteindre 2,23% contre 1,97% et reste inférieur au coût moyen de la dette intérieure.

Le ratio des charges en intérêts de la dette du Trésor par rapport aux recettes ordinaires a enregistré une baisse de 1,8 point par rapport à 2021 passant de 11,6% à 9,8% en raison de la quasi-stabilisation des charges en intérêts de la dette du Trésor et de la bonne performance des recettes ordinaires de l’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page