Monde

De retour de voyage, une femme décède de la rage suite à la morsure d’un chat sauvage

La morsure remontait à plusieurs semaines. Une autre personne a été placée sous surveillance médicale.

Fait rarissime, une femme est décédée ce lundi 9 octobre au CHU de Reims de la rage. Elle a contracté la maladie après avoir été mordue par un chat sauvage lors d’un séjour dans un pays du Maghreb.

Elle s’était présentée elle-même au service des Urgences samedi dernier ainsi qu’une autre personne également blessée par l’animal. La morsure remontait à plusieurs semaines. La victime a immédiatement été placée en service de réanimation.  

« Malgré une prise en charge rapide en réanimation, la patiente est décédée lundi », rapporte BFM. L’institut Pasteur, qui est le seul laboratoire habilité à le faire, a confirmé le diagnostic de la rage. Le second patient qui ne présente pas de symptôme particulier n’est plus hospitalisé mais reste sous surveillance médicale. Il a cependant reçu un vaccin.

« Aucun cas positif de rage n’a été diagnostiqué pour un patient hospitalisé en 2022 en France », soulignait l’Institut Pasteur dans son dernier rapport d’activité, précisent nos confrères. Le dernier décès en France imputé à la rage remonte à 2019. La rage se transmet par contact avec la salive de l’animal infecté notamment par griffure ou morsure.

La rage fait partie des maladies à déclaration obligatoire, rappelle le CHU de Reims. L’Agence Régionale de Santé (ARS) Grand Est a ainsi été informée par le CHU de Reims de cette suspicion.

Bouton retour en haut de la page