Monde

Carcassonne : plusieurs coups de feu tirés sur un homme se trouvant dans sa voiture en stationnement

Les faits ont eu lieu vendredi 29 septembre en début de soirée, à hauteur de la supérette de la gare qui se trouve le long du boulevard Omer-Sarraut. Si la victime n’a fort heureusement pas été blessée, l’auteur de la fusillade est activement recherché par les forces de police. Une enquête pour tentative de meurtre a été ouverte. 

Pourquoi cet ancien boxeur professionnel carcassonnais a-t-il été la cible de tirs d’arme à feu, alors qu’il se trouvait dans sa voiture en stationnement, le long du boulevard Omer-Sarraut ? C’est tout l’enjeu de l’enquête de police en cours, avec un tireur qui n’aurait toujours pas été interpellé, mais qui serait identifié. Vendredi, aux alentours de 19 heures, il faut dire qu’il y avait du monde sur ce secteur de la gare à hauteur du boulevard Omer-Sarraut. À proximité de la supérette de la gare. Selon nos informations, le tireur était en train de marcher sur le trottoir, lorsqu’il s’est approché de la voiture en stationnement, dans laquelle se trouvait un homme âgé d’une quarantaine d’années. Tout serait alors allé très vite devant des témoins sidérés, avec un suspect armé d’un pistolet qui a fait feu à plusieurs reprises, sans pour autant parvenir à atteindre sa cible. Deux balles auraient fini leur course en se logeant dans la carrosserie de la voiture, alors que l’auteur des coups de feu parvenait à prendre la fuite pour disparaître dans la nature. La scène aurait été filmée par les caméras de vidéoprotection de la ville.

Très rapidement alertés, les équipages de police se sont diligentés sur les lieux de cette fusillade, où ils ont établi un périmètre de sécurité pour les besoins de l’enquête. Des témoins ont ainsi été entendus, tout comme la victime qui s’en est miraculeusement bien sortie malgré la détermination affichée par son agresseur. Des prélèvements effectués par les policiers de l’identité judiciaire du commissariat sont en cours d’analyse. À ce stade des investigations, le parquet de Carcassonne se refuse à tout commentaire sur cette affaire. Pas plus sur un éventuel mobile. L’ouverture d’une enquête pour « tentative de meurtre » nous a tout de même été confirmée par le magistrat de permanence. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le suspect n’a toujours pas été interpellé par les forces de police. 

Bouton retour en haut de la page