Économie

Banques : le déficit de liquidité se creuse à 131,1 MMDH du 1er au 7 février (BKGR)

9 février 202417

Le déficit de liquidité bancaire moyen s’est creusé de 4,9% à 131,1 milliards de dirhams (MMDH) du 1er au 7 février, selon BMCE Capital Global Research (BKGR).

Ce déficit intervient au moment où les avances 7 jours de Bank Al-Maghrib atteignent à 51,9 MMDH, indique BKGR dans sa récente note “Fixed Income Weekly”.

Parallèlement, les placements du Trésor affichent une légère hausse avec un encours quotidien maximal de 17,8 MMDH, enregistré au 5 février 2024, contre un encours quotidien maximal de 17,2 MMDH la période précédente, fait savoir la même source.

Dans ces conditions, le taux moyen pondéré se stabilise à 3%, tandis que le MONIA (Ndlr, Moroccan Overnight Index Average: indice monétaire de référence au jour le jour, calculé sur la base des transactions de pensions livrées ayant comme collatéral les bons du Trésor) recule à 2,966%.

Sur la prochaine période, Bank Al-Maghrib devrait diminuer son rythme d’intervention sur le marché monétaire avec l’injection de 42,4 MMDH sous forme d’avances à 7 jours contre 51,9 MMDH cette semaine.

Partager: 0

Bouton retour en haut de la page