Monde

Alertes à la bombe répétées: “Ces petits guignols” seront “retrouvés et punis”, prévient Dupond-Moretti et “les parents devront rembourser”

Le Garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, est revenu sur les fausses alertes à la bombe qui se multiplient en France ces derniers jours.

En marge d’une visite d’inauguration d’un centre de détention rénové de Fleury-Mérogis (Essonne), Eric Dupond-Moretti, le ministre de la Justice, a été interrogé, ce mercredi, sur les alertes à la bombe qui se multiplient dans le pays depuis quelques jours et, particulièrement, depuis l’attentat survenu dans un lycée d’Arras, le vendredi 13 octobre.

“Ces petits plaisantins, ces petits guignols, qui s’amusent avec ces menaces, fausses en l’occurrence, seront retrouvés et punis”, a affirmé Éric Dupond-Moretti un brin agacé.

Et le ministre de la Justice de rappeler “qu’ils seront punis de peines lourdes, prévues par le Code pénal. C’est 3 ans d’emprisonnement”.

Fausses alertes à la bombe: “Ces petits plaisantins qui s’amusent avec ces fausses menaces seront retrouvés et punis”, affirme le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti pic.twitter.com/W5vTqZBXvu

— BFMTV (@BFMTV) October 18, 2023

“Les parents devront rembourser les dommages et intérêts”

Eric Dupond-Moretti a aussi assuré que “les gamins qui s’amusent à faire ça seront également retrouvés et également punis. Leurs parents seront tenus de rembourser les dommages et intérêts liés à ces actes”.

“Nous n’avons pas besoin de ça, d’agitateurs qui créent la psychose”.

Ce mercredi, le château de Versailles a été la cible d’une troisième alerte à la bombe en quatre jours. De nombreux aéroports du pays, dont celui de Carcassonne, ont également été les victimes de ces “plaisantins”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page