Faits divers - Monde

Xavier Dupont de Ligonnès enfin retrouvé ? Trois témoins pensent l’avoir reconnu, les analyses ADN ont livré leur verdict

Des verres et des canettes ont été expertisés.

Xavier Dupont de Ligonnès enfin retrouvé ? Une piste sérieuse a été étudiée par les enquêteurs. Elle mène dans le Doubs suite à un témoignage confirmé par le procureur de la République de Besançon, Étienne Manteaux. Il s’agit du témoignage d’une femme, affirmant que les faits se sont produits il y a quelques semaines à peine.

Contexte religieux

« Une femme pense avoir vu Xavier Dupont de Ligonnès à Montferrand-le-Château, au sein de la communauté des sœurs de Béthanie. Elle n’est pas formelle mais pense l’avoir reconnu », précise le magistrat. L’ordre des sœurs de Béthanie a pour vocation d’accueillir des femmes à leur sortie de prison et de leur permettre de devenir religieuses, détaillent encore nos confrères de L’Est Républicain.

Ce contexte religieux a immédiatement retenu l’attention des enquêteurs, même si ces déclarations interviennent quelques jours après le témoignage très médiatique de la sœur du fugitif. D’autant que deux autres personnes affirment également avoir reconnu Xavier Dupont de Ligonnès le 9 mars dernier.

L’enquête a été confiée à la brigade de recherche de Besançon qui a prélevé de l’ADN (sur des verres et des canettes notamment) et auditionné des personnes présentes à ce rassemblement. Les gendarmes ont pris contact avec le juge d’instruction nantais, en charge du dossier, qui validera ou non les comparaisons ADN. Xavier Dupont de Ligonnès est soupçonné du meurtre de sa famille à Nantes en 2011.

Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : ces canettes qui pourraient permettre d’identifier l’homme dénommé « Jean » qui marchait « sur les routes du Doubs sans documents d’identité » https://t.co/8oxMgfWcDN via @lindependant

— L’Indépendant (@lindependant) April 7, 2024

La réponse était très attendue. Ce lundi soir, BFM TV a livré les résultats. Et ils sont négatifs. Les échantillons ADN ne correspondent pas à ceux de Xavier Dupont de Ligonnès. « Les deux profils ADN ne correspondent pas. Le magistrat instructeur et les services d’enquête saisis poursuivent leurs investigations et les fastidieuses mais minutieuses vérifications de tous les signalements reçus », a informé le procureur de la République de Nantes Renaud Gaudeul auprès de nos confrères.

Media7

Media 7, votre source d’actualités en ligne. Notre mission est de fournir des informations précises, impartiales et à jour sur les événements nationaux et internationaux qui comptent pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page