Variétés

Revue de presse quotidienne de ce jeudi 5 décembre 2019

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi 5 décembre 2019

Le Matin

• Sur Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, la deuxième réunion de la Commission Militaire Mixte maroco-saoudienne a été coprésidée par le Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des FAR et le Général, Chef de la Direction de la Coopération Internationale des Forces Armées d’Arabie Saoudite, le 03 décembre 2019 au niveau de l’EMG des FAR à Rabat. Selon un communiqué de l’Etat-Major Général des FAR, les travaux de cette réunion ont porté sur le bilan de la coopération militaire entre les Forces armées des deux Royaumes au titre des années 2018 et 2019 et la planification des activités de coopération pour l’année 2020.

• L’institution du Médiateur du Royaume a reçu un total de 75.188 doléances entre 2011 et 2018, soit une moyenne de 9.398 plaintes par an, et une augmentation moyenne de 2,93 pc du nombre de plaintes, selon le rapport annuel d’activité de cette institution pour 2018. L’institution s’est saisie, dans le cadre de ses attributions, d’un total de 17.373 plaintes, et a émis à leur égard 1.941 recommandations, couvrant ainsi 11 pc des plaintes rentrant dans le cadre de ses attributions avec un taux moyen de 14,2 pc, précise le rapport, notant que l’administration n’a mis en application que 761 recommandations, soit 39,2 pc, alors que les 60 pc restants n’ont toujours pas encore été appliqués.

L’Economiste

• Au Maroc, le modèle de développement actuel reposant sur la demande intérieure, notamment l’investissement public, risque de s’essouffler sans un accroissement sensible du rendement de l’investissement et de la productivité, a indiqué le vice-président de la Banque mondiale pour la région MENA, Ferid Belhaj, soulignant qu’il faudrait s’orienter progressivement vers un modèle dans lequel le secteur privé joue un plus grand rôle de moteur de croissance et de création d’emplois .« Pour y arriver, le Maroc devrait poursuivre des politiques qui promeuvent des règles du jeu équitables dans le domaine des affaires, des taux de participation économique élevés et une forte intégration économique et financière au niveau international », a-t-il dit dans un entretien.

• La zone franche de Kénitra multiplie les performances. Cette fois-ci, l’association des industriels (AFZIA) vient d’organiser une grosse opération de recrutement de cols blancs : des cadres, des managers, des ingénieurs, des techniciens hautement qualifiés. Une cinquantaine de grandes entreprises, dont 25 multinationales, participent à l’événement Job Fair (salon de l’emploi). L’écosystème Atlantic Free Zone, qui accueille le site de PSA, emploie plus de 30.000 salariés dans l’industrie automobile. A l’échelle de la région de Kénitra, le nombre de postes dans l’automobile s’élève aujourd’hui à plus de 47.000.

Aujourd’hui le Maroc

• Les responsables cassent les prix pour doter les enfants marocains de leurs premières cartes d’identité biométriques. Il sera possible pour tous les Marocains d’avoir leur carte d’identité sans attendre l’âge de la majorité fixé à 18 ans. Pour marquer le coup, les autorités ont décidé d’accorder «une ristourne» pour les mineurs. Ainsi, le droit de timbre appliqué aux dossiers de demandes d’obtention de la nouvelle carte nationale d’identité électronique des moins de 12 sera seulement de 50 dirhams. Pour le reste des demandes, le droit de timbre reste fixé à 75 dirhams.

• La filière oléicole participe à hauteur de 6 % dans la formation du PIB agricole au niveau de l’amont et à hauteur de 15 % aux exportations agroalimentaires nationales. Elle représente une source importante d’emplois en procurant plus de 47 millions de journées de travail par an, soit l’équivalent de 190.000 emplois permanents. Cette filière contribue également à la satisfaction des besoins du pays en huiles alimentaires en couvrant près de 20% de ces besoins et en assurant l’équilibre de la balance commerciale avec une entrée moyenne de devises équivalente à 1,5 milliard DH/an.

Al Bayane

• La place du Maroc dans le processus global de développement et d’intégration mondiale du continent africain est désormais évidente et consolidée, écrit l’ambassadeur Jean-Paul Carteron, Président Fondateur du Forum de Crans Montana. Dans une tribune envoyée à la MAP, Carteron souligne que «dans un continent où l’espoir a semblé bien souvent avoir déserté, où les populations souffrent encore, où les Etats ont du mal à prendre avantage des ressources naturelles extraordinaires qui sont les leurs, le Maroc a fait la démonstration d’une réussite spectaculaire, devenue un exemple pour tous ses pays frères et de l’efficacité d’une bonne gouvernance ».

• Dans le cadre des efforts continus déployés pour lutter contre le danger terroriste, le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a réussi en coordination avec la police nationale espagnole, à démanteler une cellule terroriste partisane de « Daech », porteuse de projets terroristes et composée de 4 membres âgés entre 24 et 39 ans.Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre de la coopération entre les services de sécurité marocains et espagnols, a permis d’arrêter 3 individus s’activant dans la région de Farkhana et Béni Nsar (Nador), dont le frère d’un combattant présent sur la scène syro-irakienne, indique un communiqué du BCIJ.

Libération

• La médiation institutionnelle n’est pas un « adversaire » du service public, mais un partenaire d’appui et de soutien à la gouvernance administrative, a affirmé le médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou. M. Benalilou, qui était l’invité du Forum de la MAP pour présenter le rapport d’activité de l’Institution au titre de l’année 2018 qu’il avait soumis à SM le Roi Mohammed VI, a souligné les rôles que joue la médiation institutionnelle au sein de la société, particulièrement en matière de développement du service et de rétablissements des victimes dans leurs droits, insistant sur la nécessité d’engager une réflexion commune entre toutes les parties prenantes afin que la médiation ne devienne pas une étape pour simplement faire partie du paysage institutionnel et constitutionnel du pays.

• La richesse, la diversité et les multiples facettes touristiques de la destination Maroc ont été à l’honneur, à Santiago du Chili, devant un parterre d’étudiants et de professeurs de l’Université Santo Tomas. Le Maroc, carrefour des civilisations, est un trait d’union entre l’Orient et l’Occident et représente un point de rencontre entre l’Europe et l’Afrique, a indiqué le directeur de l’Institut supérieur international de tourisme de Tanger (ISITT), Adnane Afquir, lors d’une conférence organisée par l’Ambassade du Maroc à Santiago du Chili. De même, le Maroc agit pour la promotion d’un tourisme responsable qui respecte et met en valeur son environnement naturel, tout en valorisant son patrimoine culturel, matériel et immatériel, dans le total respect et préservation de son identité, a-t-il ajouté.

L’Opinion

• La Commission chargée de l’activation du Fonds de soutien à l’encouragement de la représentativité des femmes s’est réunie au siège du ministère de l’Intérieur à Rabat. Présidée par le Wali, secrétaire général du ministère de l’Intérieur, Mohamed Faouzi, cette réunion a été consacrée à l’examen des moyens de renforcer la représentativité de la femme à travers l’amélioration de son accès aux différentes institutions représentatives du Royaume et suivant une approche stratégique basée sur le travail à moyen et long terme dans le but de renforcer les capacités représentatives des femmes et de faciliter leur intégration dans la vie électorale locale, régionale et nationale.

• L’humoriste franco-marocain Gad ElMaleh a annoncé son retour sur scène, le prochain printemps, avec un one-man-show intitulé «D’ailleurs». Ce dernier évoquera, de manière drôle et en même temps « honnête », la question du plagiat dont l’humoriste a été accusé. Le public français sera dès le 28 avril au rendez-vous avec un 6ème spectacle de Gad Elmaleh mêlant stand-up et personnages, indiquent les organisateurs du spectacle.

Al Massae

Le gouvernement s’applique à trouver des alternatives aux eaux de surface afin d’approvisionner les régions menacées de « soif » en eaux issues de station de dessalement. Le ministre de l’Equipement, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, a fait savoir que l’Exécutif envisage de construire une station de dessalement d’eau de mer à Casablanca, en plus de celle de la région du Souss-Massa. Intervenant lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des Conseillers, le ministre a indiqué que, depuis les années 1970, le Maroc a développé une grande expérience en la matière, notant que dans le futur, le dessalement constituera l’une des principales sources d’eau potable.

• Le ministère de l’Intérieur a proposé un projet de loi visant à améliorer les procédures administratives pour tous les usagers. Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur Noureddine Boutayeb, a indiqué dans ce sens, que le projet de loi 55-19 sur la simplification des procédures administratives permettra d’instaurer de nouvelles mesures visant à faciliter la relation entre l’administration et les usagers. Le texte qui définit les principes de base des procédures et formalités administratives pour le traitement des demandes des usagers, est destiné renforcer la confiance des citoyens dans l’administration publique sur la base d’un cadre de référence régissant l’action des services publics en s’appuyant sur des procédures transparentes et rigoureuses, a précisé le responsable qui présentait le projet devant la Commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants.

Akhbar Al Yaoum

• Le programme « Idmaj » dédié à l’employabilité des demandeurs d’emploi et au renforcement des compétences des diplômés, a profité à 271.475 personnes durant les trois dernières années, a indiqué lundi à Rabat le ministre de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amekraz. Lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des représentants, Amekraz a mis l’accent sur l’impact bénéfique de ce programme lancé en 2016 d’autant plus qu’il a bénéficié à 15.933 personnes.

• CDG Prévoyance lance, du 13 au 15 décembre 2019 à Rabat, son premier Programme d’Open innovation baptisé « Prévoithon 2019, le Hackathon de l’innovation by CDG Prévoyance », annonce le Groupe CDG dans un communiqué. Evénement créatif et participatif qui s’inscrit dans le cadre du projet de transformation digitale de CDG Prévoyance, « Prévoithon 2019 » mobilisera des talents et compétences variés, aussi bien internes qu’externes, pour développer de nouvelles idées et faire émerger des services innovants en utilisant toutes les possibilités du numérique, selon la même source.

Al Ahdath Al Maghribia

• Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a indiqué qu’en 2019, son département a accepté quatre démissions présentées par des médecins d’hôpitaux publics sur un total de 183 demandes, ajoutant que 7 autres démissions ont été acceptées sur la base de jugements judiciaires. Répondant à une question orales, à la Chambre des représentants, sur les critères de l’acceptation des démissions des médecins et des cadres médicaux dans les hôpitaux et les centres de santé publics, le ministre a fait savoir que les ressources humaines sont placées au cœur du système de la santé, estimant qu’il est impératif de procéder à une refonte de ce système dans l’esprit d’une plus grande motivation des ressources humaines. Par ailleurs, selon d’autres sources, le ministère aurait reçu près de 1300 lettres de démission, dont des demandes collectives, au moment où le secteur connaît un énorme déficit en termes de cadres médicaux atteignant 7000 médecins. Ce manque s’explique par le nombre de lauréats des facultés de médecine qui préfèrent immigrer ou exercer dans des cliniques privées.

• Filiale de AKWA Group, fabricant et distributeur de gaz industriels et médicaux, Maghreb Oxygène a remporté le prix CFI.co du « Meilleur fournisseur de gaz médicaux de la région MENA 2019 ». Le prix du jury CFI.co, décerné chaque année par la prestigieuse revue londonienne CFI.co, a reconnu à Maghreb Oxygène un grand nombre de qualités dont sa forte position sur le marché marocain, sa conformité aux spécifications de la pharmacopée européenne et son engagement au quotidien à satisfaire ses clients, à travers les différentes régions du Royaume.

Al Alam

• Le nombre d’étudiants boursiers au titre de cette année devrait atteindre 380.000, a annoncé le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaid Amzazi. Répondant à une question à la Chambre des conseillers sur les « critères de l’octroi des bourses d’études », le ministre a fait savoir que le taux de couverture des demandes de bourses est de 75%, notant que ce taux est de 100% dans le Provinces du Sud, à Jerada, Figuig, Zagora et Tinghir.

• Une convention de partenariat a été signée entre la Fondation BMCE Bank pour l’Éducation et l’Environnement et l’Institut Confucius de Tanger-Université Abdelmalek Essaâdi, visant à enseigner le mandarin aux élèves d’une école de la région de Tanger. Ce nouveau partenariat permettra à l’école de Bougdour, dans la préfecture de Tanger-Assilah, de bénéficier de cours de mandarin en présentiel pour la 5ème et la 6ème année du primaire.

Bayane Al Yaoum

• Le président du Fonds International du Développement Agricole (FIDA), M. Gilbert Houngbo, a salué à Rome, la vision de SM le Roi Mohammed VI pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un nouveau modèle de développement en vue réduire les précarités sociales et territoriales dans le Royaume. Houngbo, qui s’exprimait lors de la cérémonie de remise des lettres d’accréditation de Youssef Balla, en sa qualité de Représentant permanent du Royaume du Maroc auprès des agences des Nations Unies basées à Rome, a affirmé « son entière disposition à participer à la mise en œuvre de ce modèle, surtout qu’il s’aligne parfaitement avec la nouvelle vision du FIDA ».

• Universel, le volontariat se positionne comme un réel vecteur de développement durable, qui permet aux hommes et aux femmes de contribuer à leur propre croissance, consolidant leur résilience, renforçant leur cohésion et leur inclusion. Cette année, pour célébrer la journée internationale du Volontariat (JIV), l’Organisation des Nations-unies (ONU) a choisi pour thème « Volontariat pour un avenir inclusif », rendant ainsi hommage à ceux et celles qui donnent de leur temps et de leurs compétences pour un futur où personne n’est laissé de côté et s’arrêtant, par la même occasion, sur le dixième Objectif de développement durable (ODD) qui vise à réduire les inégalités et à instaurer l’inclusion à travers le bénévolat.

Rissalat Al Oumma

• Le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, porte-parole du gouvernement, El Hassan Abyaba, a mis en exergue la solidité des relations de partenariat entre le Maroc et la Chine. Lors d’une rencontre avec l’ambassadeur de la République Populaire de Chine au Maroc, Li Li, le ministre a souligné que la visite officielle de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en République Populaire de Chine en 2016, sanctionnée par la signature d’un communiqué conjoint établissant un partenariat stratégique entre les deux pays et la signature de plusieurs accords de coopération dans les domaines de la culture, des médias et de la jeunesse, reflète la solidité des relations bilatérales, indique un communiqué du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports. Pour sa part, Li Li s’est félicité de la dynamique soutenue que connaissent les relations maroco-chinoises et des perspectives prometteuses qu’ouvrent les différents programmes contenus dans l’accord de coopération culturelle.

• Le Maroc figure parmi les pays arabes où le niveau de développement humain est moyen, indique un rapport sur le développement dans les pays arabes. Le Royaume se positionne ainsi dans le 2ème groupe avec des pays comme la Jordanie le Liban ou encore l’Egypte, poursuit le document publié par l’Institut national de planification et l’Institut arabe de planification du Koweït. 33% des crédits bancaires sont accordés pour financer les PME, ajoute le rapport, soulignant que le Royaume déploie des efforts importants pour faciliter l’accès des PME au financement, notamment à travers des taux d’intérêts réduits ou l’amélioration du mécanisme de garantie.

Al Ittihad Al Ichtiraki

• Un total de 24 personnes ont trouvé la mort et 1.929 autres ont été blessées, dont 64 grièvement, dans 1.513 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain au cours de la semaine allant du 25 novembre au 1er décembre, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Ces accidents sont dus, principalement, au non respect de la priorité, à l’inadvertance des conducteurs, à l’inadvertance des piétons, à l’excès de vitesse, au non respect de la distance de sécurité, au changement de direction sans usage de signal, à la perte de contrôle, au non-respect du stop, au changement de direction non-autorisé, à la conduite en état d’ébriété, à la circulation en sens interdit, au non-respect des feux de signalisation, à la circulation sur la voie de gauche et au dépassement défectueux, a précisé la DGSN dans un communiqué.

• L’entreprise se doit d’asseoir, de développer et de consolider une véritable politique de santé, a affirmé le président du conseil d’administration de la Caisse mutualiste interprofessionnelle marocaine (CMIM), Abdelaziz Alaoui. « La santé au travail fait désormais partie intégrante du business-model des entreprises. L’entreprise qui n’assume pas pleinement sa responsabilité en santé au travail risque d’être mise au ban de la société », a souligné Alaoui lors de la 9ème édition de la « Journée santé au travail », une rencontre annuelle organisée par la CMIM pour échanger sur les enjeux liés à la santé au sein des entreprises.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page