Économie

Tanger à l’heure de la conférence TOC Africa

Tanger – La première édition de TOC Africa (Terminal Operations Conference) à Tanger s’est ouverte, mercredi, en présence de représentants des autorités portuaires, d’industriels et des acteurs du secteur maritime et logistique d’Afrique et du reste du monde.

Organisée par Tanger Med, en partenariat avec Informa et TOC Worldwide, cette rencontre mondiale des plateformes portuaires et logistiques se tient pour la première fois au Maroc, particulièrement à Tanger, à quelques kilomètres du complexe industrialo-portuaire Tanger Med, dans un lieu stratégique : Le Détroit de Gibraltar, véritable carrefour du commerce international, à la croisée des principales routes maritimes, et un pont reliant l’Afrique et l’Europe.

Cette édition connait la participation de 39 pays, dont 20 pays africains, 22 autorités portuaires, dont 16 africaines, 50 acteurs portuaires et logisticiens et plus de 40 speakers internationaux, tous réunis en vue d’échanger sur les meilleures pratiques et l’état de l’art du secteur en Afrique.

S’exprimant à cette occasion, le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a souligné que cette conférence constitue l’occasion pour les autorités portuaires de se réunir pour mieux collaborer dans le domaine du développement portuaire et renforcer les connexions maritimes entre les pays, notant que cet événement offre également l’opportunité de débattre de l’avenir des ports et la manière d’améliorer leur efficacité et de prendre en charge les futurs enjeux, liés notamment à la digitalisation et la protection de l’environnement.

“Le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, s’est engagé dans une politique de libéralisation du secteur du transport maritime et de développement de ports modernes et compétitifs, et a adopté un cadre juridique avancé pour réglementer la construction, l’entretien et l’exploitation des installations portuaires”, a fait savoir le ministre, ajoutant “le Royaume peut s’enorgueillir de sa réussite portuaire”.

Après avoir rappelé que le Maroc a adopté une stratégie portuaire ambitieuse à l’horizon 2030, qui constitue la feuille de route pour le développement de ses ports et ouvre la voie à la participation des différents acteurs des secteurs public et privé, le ministre a assuré que le succès rencontré par le projet du Complexe portuaire Tanger Med, initié par SM le Roi, reflète l’expérience marocaine inédite dans ce domaine.

M. Abdeljalil a affirmé que ce projet s’érige en modèle de référence pour le développement de projets futurs au niveau national, notamment les ports de Nador West Med et de Dakhla Atlantique, qui sont en cours de réalisation, relevant que ces plateformes permettront de renforcer davantage la position du Maroc dans ce secteur et lui permettre d’être un véritable hub régional pour le commerce international.

Pour sa part, le président du Groupe Tanger Med, Fouad Brini, a mis l’accent sur l’importance de la tenue de cet événement à Tanger, qui constitue un carrefour de rencontre à la croisée des chemins entre le Nord et le Sud, relevant que cette conférence représente une plateforme d’échange et de partage sur les meilleures pratiques dans ce domaine aux niveaux mondial et africain.

“Au-delà d’être la première plateforme portuaire, à la fois en Méditerranée et en Afrique, Tanger Med se positionne comme une plateforme industrialo-portuaire intégrée, au service de la compétitivité logistique de notre continent”, a dit M. Brini, soulignant que Tanger Med, en tant qu’acteur portuaire et logistique, s’engage à poursuivre la coopération, le partage d’expériences et d’expertises et le développement conjoint, comme il l’a fait par le passé en impulsant des initiatives en faveur des autorités portuaires et des zones spéciales économiques africaines.

“Fruit de la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI, et en conformité avec la volonté de promouvoir la coopération Sud-Sud, Tanger Med s’inscrit pleinement dans cette vision en soutenant toutes les initiatives visant à encourager la coopération entre les autorités portuaires et les zones économiques spéciales africaines”, a-t-il insisté.

De son côté, le directeur de TOC Africa, Paul Holloway, a indiqué que Tanger, le foyer du plus grand port à conteneurs d’Afrique et de Méditerranée, est la ville idéale pour abriter cet événement, notant que plusieurs partenaires et clients de TOC Worldwide ont exprimé leur intérêt pour l’Afrique, en tant que marché émergent important qui offre des opportunités prometteuses.

M. Holloway a affirmé que cet événement constitue l’occasion d’aborder des sujets essentiels pour le développement de la logistique et du commerce maritime, notamment le développement durable, la digitalisation, l’interopérabilité et la collaboration entre les différents ports.

La cérémonie d’ouverture de cet événement, qui s’est déroulée en présence notamment du président du Conseil régional, du directeur général de l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), et de nombre de responsables et d’acteurs économiques marocains, a été l’occasion de mettre l’accent sur l’importance de ce rendez-vous incontournable, qui a pour objectif de réunir les acteurs clés du secteur maritime et logistique en Afrique et dans le reste du monde, pour échanger et débattre de plusieurs sujets en relation avec les ports et les terminaux, qu’il s’agisse de connecter le monde grâce à une numérisation accélérée ou de stratégies vertes qui conduiront les futurs efforts de durabilité.

Les éditions de TOC, considéré comme un événement mondial clé pour stimuler le secteur maritime et logistique, sont annuellement organisées dans les centres névralgiques du commerce mondial: en Europe à Rotterdam, en Asie à Singapour et en Amérique au Panama.

En plus d’un programme instructif sur deux jours centré sur les sujets au cœur de la révolution portuaire africaine, TOC Africa propose également une exposition mettant en avant les dernières innovations en matière d’équipements portuaires, de machines et de technologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page