SPORT

Voile – Vendée Globe : Des soucis pour Ruyant, Bestaven prend le large

[ad_1]



Publié le 17 décembre 2020 à 09H23

Deuxième du Vendée Globe, Thomas Ruyant (LinkedOut) a connu de gros problèmes mercredi soir, lorsque sa soute avant s’est remplie. Il a pu pomper et reprendre sa course, mais il a laissé filer le leader Yannick Bestaven (Maitre Coq IV), qui compte désormais plus de 100 milles d’avance.

Cette édition 2020-21 n’épargne pas les bateaux qui sont parmi les premiers, et Thomas Ruyant l’a appris à ses dépens mercredi soir. Le skipper de LinkedOut, qui était alors proche du leader Yannick Bestaven (Maitre Coq IV), s’est fait une grosse frayeur lorsqu’il a vu sa soute avant se remplir d’eau. Pendant une sieste, Ruyant a senti le bateau « partir au tas » et piquer du nez dans les vagues. « Les deux loquets avant de la trappe se sont ouverts sous l’effet des vagues. Je marchais alors à plus de 25 noeuds. Le bateau s’est rempli en 30 minutes pendant que je dormais. J’ai vraiment cru que l’histoire se répétait ! », a confié celui qui avait vu son bateau se disloquer il y a quatre ans, quasiment au même endroit, entre la Tasmanie et la Nouvelle-Zélande. Le skipper a arrêté son bateau et mis en route les deux pompes, et a pu reprendre sa course un peu plus de trois heures plus tard. Mais au pointage de 9h00, il comptait 101 milles de retard sur le leader, et plus que 31 d’avance sur Charlie Dalin (Apivia), qui a pu réparer son foil. Derrière les trois de devant, on retrouve toujours les membres du « club des cinq » (Le Cam, Seguin, Herrmann, Dutreux, Burton), qui continuent de se dépasser l’un l’autre au fil des pointages. Loin derrière, à plus de 4300 milles du leader, Sébastien Destremau ferme la marche, sur son bateau Merci.

VG2020VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 9h00 (heure française) – Jeudi 17 décembre 2020
1- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 11 905,5 milles de l’arrivée
2- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 101,41 milles du leader
3- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 134,02
4- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 489,81
5- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 499,97
6- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco*) à 509,82
7- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 523,52
8- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2*) à 541,51
9- Isabelle Joschke (FRA-ALL/MACSF*) à 668,07
10- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) à 688,68

Pour avoir participé à l’opération de récupération de Kevin Escoffier, trois navigateurs bénéficieront d’une compensation à l’arrivée, qui seront réduites de leur temps de course :

– Jean Le Cam (Yes We Cam !) récupérera 16 heures et 15 minutes
– Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) récupérera 10 heures et 15 minutes
– Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) récupérera 6 heures

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L’Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d’eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) : quille endommagée, après 26 jours de course
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest – Art et Fenêtres*) : avarie informatique, après 33 jours de course

* bateau équipé de foils

[ad_2]
Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page