SPORT

USAP : un dernier effort Ă  Colomiers

[ad_1]

L’USAP se dĂ©place Ă  Colomiers ce mardi aprĂšs-midi (17 h) avec l’ambition de bien finir son annĂ©e 2020. Quoiqu’il arrive, elle restera leader ce soir.

La vie est souvent faite de retrouvailles. Et celles entre Colomiers et l’USAP, ce mardi aprĂšs-midi (17 h), s’annoncent Ă©lectriques. Les deux formations se sont quittĂ©es au mois d’aoĂ»t sur une victoire columĂ©rine Ă  AimĂ©-Giral (5-21) en match amical. AprĂšs ce succĂšs, le prĂ©sident de l’USCo, Alain CarrĂ©, avait clamé : « On est venu sur vos terres, on a gagnĂ© et il n’y a pas photo ». Une dĂ©claration mal perçue par certains joueurs. « C’est anecdotique. Ce qui nous intĂ©resse, c’est ce qu’il se passe sur le terrain », assure Patrick Arlettaz. Quatre mois aprĂšs, les deux Ă©quipes se retrouvent Ă  Michel-Bendichou. Un mardi, deux jours avant le rĂ©veillon de NoĂ«l.

Colomiers, terrain maudit

Si au premier abord, l’affiche Colomiers-USAP n’est pas celle qui fait le plus rĂȘver, elle a pris de l’importance ces derniĂšres saisons. D’abord puisque le premier match de l’histoire de l’USAP en Pro D2 Ă©tait contre Colomiers. Puis parce que l’historique Bernard Goutta en Ă©tait l’entraĂźneur et enfin, par rapport au dernier match jouĂ© Ă  Bendichou. En aoĂ»t 2017, l’USAP a menĂ© tout le long de la rencontre et s’est vue crucifiĂ©e Ă  la 89e minute (!) par un essai de pĂ©nalitĂ© (dĂ©faite 27-25). Un revers longtemps restĂ© en travers de la gorge des Catalans. Si ce match est dĂ©sormais loin dans les tĂȘtes, il y a plusieurs leviers de motivation Ă  activer : l’envie de terminer l’annĂ©e en beautĂ© mais aussi, enfin, dĂ©crocher un succĂšs sur la pelouse de l’USCo. En effet, l’USAP n’a jamais gagnĂ© Ă  Colomiers au 21e siĂšcle (6 matches). « Colomiers, c’est une Ă©quipe trĂšs Ăąpre, trĂšs virulente et ils sont en confiance. Il y a une rivalitĂ© qui est nĂ©e, on sait qu’on est attendus », prĂ©sente le technicien catalan.
En pleine bourre en ce moment, les Usapistes arriveront-ils à vaincre le signe indien ? Le coup serait parfait, sachant que Colomiers est invaincu depuis 16 matches à domicile.

11 changements, mais une équipe compétitive

Pour ce faire, le staff catalan a concoctĂ© un XV de dĂ©part remaniĂ©, mais plus que compĂ©titif. Quatre jours aprĂšs avoir jouĂ© contre Oyonnax (victoire 20-10), il a fallu composer entre petits bobos et fatigue physique. L’USAP s’apprĂȘte Ă  relancer les troisiĂšmes lignes Michael Faleafa et Alan Brazo ou encore les Labouteley, Roussel, Écochard, Dubois qui Ă©taient sur le banc depuis plusieurs matches. Il y aura Ă©galement (et surtout) une donnĂ©e importante voire peut-ĂȘtre dĂ©cisive, c’est le banc des remplaçants. Des cadres comme Lam, Walcker, Eru, Fa’asalele, Chouly ou encore Deghmache composeront le banc. Un luxe, et une stratĂ©gie qui s’était notamment avĂ©rĂ©e payante Ă  Nevers (victoire 22-25). « On a une trentaine de joueurs qui sont trĂšs compĂ©titifs, et ce sont ces joueurs-lĂ  qui doivent nous mener Ă  nos objectifs de fin de saison », appuie Arlettaz. Face Ă  des ColumĂ©rins qui ont pu bĂ©nĂ©ficier d’un jour de repos en plus, la fraĂźcheur physique va avoir un grand rĂŽle Ă  jouer. Les locaux ont effectuĂ© douze changements dans leur Ă©quipe de dĂ©part par rapport Ă  leur dernier match jouĂ© jeudi Ă  Montauban (dĂ©faite 16-13).
En s’imposant Ă  Colomiers ce mardi soir, l’USAP pourrait s’offrir un joli cadeau de NoĂ«l. Et passer les fĂȘtes bien au chaud…

[ad_2]
Source

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page