SPORT

USAP – Tom Écochard : « On a tout à gagner »

[ad_1]

Le demi de mêlée Tom Écochard, titulaire ce mardi face à Colomiers, se confie avant le choc.

Après un début de saison perturbé par des pépins physiques (déchirure aux adducteurs suivie d’une récidive, puis blessure au dos), le demi de mêlée Tom Ecochard a vu Sadek Deghmache prendre de l’avance dans la concurrence qui les oppose. De retour « à 100 % » physiquement, la rotation effectuée par le staff catalan cet après-midi à Colomiers lui offre une sixième titularisation cette saison et une occasion de briller face à un concurrent pour le haut de tableau.

Dans quel état d’esprit abordez-vous ce nouveau choc, quatre jours après la réception d’Oyonnax (20-10) ?

On savait que cette année serait spéciale et qu’il y aurait des matches reportés, disputés en semaine. On le prend bien, on a un effectif assez fourni qui nous permet de faire des rotations. Tout le monde est concerné et le fait d’affronter une grosse équipe comme Colomiers nous donne encore plus envie de jouer. On s’attend à un match disputé, mais on sera au rendez-vous.

« Le contentieux est sur le terrain, pas ailleurs »

La provocation du président de Colomiers après leur victoire en amical l’été dernier vous trotte-t-elle dans la tête ?

Non, on regarde plus nos rivaux sur le classement ou les duels qu’on pourrait avoir en fin de saison. Il y a un contentieux avec Colomiers parce que les deux clubs jouent les premiers rôles en Pro D2, comme il y a le même contentieux avec Oyonnax, Grenoble ou Biarritz. Il n’y a rien de spécial avec Colomiers si ce n’est qu’on a vraiment envie d’y aller parce qu’on sait que ce sont des clients, qu’ils vont répondre, que ce soit par le jeu ou par le combat, et nous, quand on met le maillot de l’USAP, on aime ça. Donc le contentieux est sur le terrain, pas ailleurs.

En cas de victoire, vous pouvez distancer Colomiers au classement…

En gagnant là-bas, on ferait la super bonne opération avant de partir en vacances. Quand on a gagné à Vannes (19-21) et à Nevers (22-25), c’était déjà de super opérations parce que ce sont de grosses équipes qui visent la qualification. Là, à Colomiers, on a tout à gagner.

[ad_2]
Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page