SPORT

Rallye – WRC – Monte-Carlo : L’édition 2021 raccourcie pour s’adapter à la situation sanitaire

[ad_1]



Publié le 20 décembre 2020 à 23H15 – mis à jour le 20 décembre 2020 à 23H16

Programmée du 21 au 24 janvier prochains, l’édition 2021 du Rallye Monte-Carlo sera amputée de plusieurs spéciales afin de s’adapter au contexte sanitaire actuel.

Si le Rallye de Suède a préféré renoncer, ça ne sera pas le cas du Monte-Carlo. La manche d’ouverture de la saison 2021 du championnat du monde des rallyes aura bien lieu du 21 au 24 janvier prochains dans le sud-est de la France. Mais, prenant en compte le contexte sanitaire actuel, les organisateurs de l’épreuve ont été contraint d’en adapter le programme, d’en proposer une version raccourcie. Face au potentiel maintien d’un couvre-feu à 20h00 en France, l’Automobile Club de Monaco a été contraint de renoncer aux spéciales de nuit. En conséquence, le 89eme Rallye Monte-Carlo ne comportera que quinze spéciales pour un total de 280km de secteurs chronométrés, faisant de l’édition qui fête les 110 ans de l’épreuve une des plus courte de son histoire. Alors que le traditionnel départ donné depuis le cœur de la Principauté de Monaco a dû être annulé, il en sera de même pour le shakedown

Un programme resserré mais dense

. La spéciale d’entraînement préalable au départ du rallye, qui devait avoir lieu le mercredi 20 janvier, ne peut plus entrer dans le programme du rallye. Les deux premières spéciales du Monte-Carlo, dans les Hautes-Alpes et l’Isère auront lieu le jeudi en milieu d’après-midi afin de s’assurer que toute la caravane ne circule plus après 20h00. Gap accueillera les concurrents pour la journée de vendredi avec les deux boucles de trois spéciales initialement prévues, mais avec des horaires avancés. Concernant la journée de samedi, la spéciale menant de Saint-Apollinaire à Embrun a été retirée du parcours et, en conséquence, seules trois spéciales seront parcourues avant une journée de dimanche remodelée. Face aux conséquences de la tempête Alex, les organisateurs ont dû revoir leurs plans avec deux spéciales parcourues à deux reprises, dont la dernière entre Briançonnet et Entrevaux, sur 14,31km, qui accordera des points au championnat du monde.

[ad_2]
Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page