SPORT

PSG | PSG – Polémique : LFP, Droits télé… Après le fiasco Mediapro, Nasser Al-Khelaïfi veut contre-attaquer !

[ad_1]

Foot – PSG

Après le cuisant échec de l’acquisition des droits de diffusion du Championnat par Mediapro, les présidents des clubs de Ligue 1 sont partagés entre la colère et l’inquiétude en imaginant les conséquences de ce fiasco. De son côté, Nasser Al-Khelaïfi ne voudrait pas en rester là et aurait proposé de poursuivre en justice les anciens dirigeants de la LFP…

En 2018, la vente des droits de la Ligue 1 à Mediapro a fait l’effet d’une bombe. Le groupe sino-espagnol avait en effet acquis la plupart des droits de diffusion du football français pour 814M€ sur la période 2020-2024, permettant à la LFP d’obtenir au total la somme record de 1,153 milliard d’euros. Mais deux ans après, c’est la douche froide. Après quatre mois d’existence, la chaîne Téléfoot créée par Mediapro pour l’occasion va fermer ses portes dans les prochaines semaines. Un accord a en effet été trouvé ce vendredi avec la LFP pour la restitution des droits de diffusion de la Ligue 1 et Ligue 2, en échange d’un dédommagement de 100M€ versés à la Ligue. Mediapro ne payait déjà plus depuis octobre la retransmission des matches sur son antenne et désirait revoir le prix d’achat à la baisse en raison du contexte sanitaire. Dès le mois d’avril 2019, le10sport.com vous avait déjà évoqué les gros doutes planant au-dessus du projet Mediapro, et du vent de panique qui s’installait au sein des écuries françaises. Après l’arrêt de la dernière saison en raison de la pandémie de Covid-19 qui avait entraîné des pertes estimées à 300M€ pour les clubs, c’est donc un nouveau gros coup dur pour ces derniers, aujourd’hui plongés dans l’incertitude, qui comptaient sur l’augmentation des droits télé pour se refaire. Plusieurs entraîneurs à l’instar d’André Villas-Boas (OM) ou Christophe Galtier (LOSC) n’ont pas hésité à critiquer les dirigeants de Mediapro. De son côté, le président de l’OL Jean-Michel Aulas évoque dans des propos relayés par Le Monde « une redéfinition des grilles de reversement aux clubs » avec un trou d’air de « 300 à 400M€ ». Un scénario-catastrophe qui pousserait aujourd’hui Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG mais également de beIN, à agir.

Nasser Al-Khelaïfi voudrait poursuivre les anciens patrons de la LFP

D’après les informations divulguées par Le Parisien ce samedi, Nasser Al-Khelaïfi ne souhaite pas se laisser faire. Lors du conseil d’administration de la LFP de jeudi, lors duquel le cas Mediapro était évoqué, le président du Paris Saint-Germain aurait proposé de poursuivre en justice les anciens dirigeants de la Ligue à l’origine de l’attribution des droits télé au groupe sino-espagnol qui ont failli dans leur tâche selon lui, visant principalement Nathalie Boy de la Tour, ancienne présidente de la LFP remplacée par Vincent Labrune, et Didier Quillot, l’ex-directeur général exécutif, qui avaient respectivement touché un bonus de 130 000€ et 1.5M€. Didier Quillot a d’ailleurs annoncé dans L’Equipe la restitution de cette somme. Cependant, la demande de Nasser Al-Khelaïfi n’aurait pas été retenue par le CA de la Ligue, estimant que cette action en justice aurait peu de chances d’aboutir puisque l’appel d’offres a été mené dans les règles. La révélation des plans du président parisien permet toutefois d’illustrer la colère ressentie chez les clubs, inquiets pour l’avenir du football français…

[ad_2]
Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page