SPORT

PSG | PSG – Clash : Après son gros tacle contre Neymar, Riolo met les choses au point !

[ad_1]

Foot – PSG

Suite à la sortie sur civière de Neymar contre l’OL, Daniel Riolo a fait une sortie remarquée, en s’en prenant… à la star du PSG. Face à l’ampleur prise par sa sortie, le journaliste de RMC a mis les choses au point.

Depuis dimanche, tout le PSG retient son souffle pour Neymar. En effet, dans le temps additionnel, le Brésilien a quitté la pelouse du Parc des Princes sur une civière à la suite d’un terrible tacle de Thiago Mendes. Alors que le joueur de l’OL subit actuellement de nombreuses menaces, Neymar a également été attaqué, notamment par Daniel Riolo. En effet, au micro de RMC, il avait notamment expliqué que le joueur du PSG était le principal responsable de sa blessure : « La blessure, il la cherche. Il n’a pas à faire ça ! Tout le match il s’embrouille avec (Leo) Dubois. Franchement, c’est une attitude de sale mec. Il est stupide. Pourquoi il fait ça Neymar ? ».

« Ça m’embête d’écrire ce papier »

Suite à cette incroyable sortie de Daniel Riolo sur Neymar, les réactions se sont multipliées contre le journaliste de RMC, qui a ainsi été vivement critiqué. Une mise au point s’imposait donc. Et dans un édito publié sur RMC, c’est ce que Riolo a fait, expliquant ainsi : « Je vous avoue que ça m’embête d’écrire ce papier. Etre obligé de répondre aux fans de Neymar aveuglés par leur passion adolescente, ça m’angoisse. J’ai l’impression de devoir parler avec un groupe de fans de Céline Dion à 8h du mat’, trépignant et déjà en transe pour le concert de 21h après avoir acheté quinze tee shirts et trois mugs « Dion Tour »! Neymar a mangé un tacle. Il a hurlé. Son père a crié au scandale. Les adorateurs ont réclamé le « droit au dribble ». « Laissez le faire, sinon il va se lasser de la L1 bon sang! » « On veut le voir dribbler 4 mecs en départ arrêté et non il ne passera pas la balle aux tocards de son équipe. » Voilà le résumé des événements depuis dimanche soir. Après Alvaro le marseillais, c’est au tour de Thiago Mendes le vilain tacleur de recevoir des insultes et menaces de mort pour avoir osé toucher Neymar. C’est dire la mesure et l’intelligence qui règne autour de la star du PSG. Et c’est vrai que lire, entendre les arguments des défenseurs du dribbleur fou donne la nausée. Des simplets pareils, ça se rencontre au foot ou à un meeting politique de partis extremistes. Evidemment, personne n’a jamais dit que Neymar ne pouvait pas faire ce qu’il voulait sur un terrain. Il dribble s’il a envie, il donne la balle s’il a envie et chacun est libre de considérer la pertinence de ses choix.A ceux qui critiquent le foot pro, on rétorque souvent et bêtement: « T’as jamais joué alors tais-toi. » Et bien pour une fois, ça m’arrange d’entendre cette phrase stupide. On a tous joué en amateur. Alors permettez-moi de me demander s’il existe un pays dans le monde ou un joueur peut chambrer, dribbler, provoquer sans risquer le découpage? D’ailleurs, tous les entraîneurs mettent en garde leur « vedette » contre les tacleurs du dimanche. Souvenons-nous que Tuchel l’a également fait la saison dernière pour Neymar. Dire ça, c’est légitimer la violence? Il faut être sacrément idiot pour faire un tel raccourci. Et il ne faut pas être beaucoup plus malin pour oser des analogies avec une femme violée qu’on transformerait en provocatrice. Les réseaux sociaux regorgent d’exemples aussi stupides que ça depuis dimanche. Alors on fait quoi ? On oblige les arbitres à mettre des cartons rouges au moindre contact? On donne carton jaune au préalable pour calmer les défenseurs avant même que le match commence? On doit protéger plus les créateurs? C’est déjà le cas. Et dire qu’on le fait moins en France qu’ailleurs n’est pas vrai. J’ajoute que dans le foot des années 80, Neymar n’aurait pas fait long feu. La seule solution, c’est l’adaptation. Les fans pensent que Neymar est entouré de bourrins, alors il s’adapte. On a le droit de penser qu’en Liga et en Ligue des champions, Neymar s’adapte… ».

[ad_2]
Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page