SPORT

PSG : Le FC Barcelone annonce la couleur pour ses retrouvailles avec Neymar et le PSG !

Foot – PSG

En marge du tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, Guillermo Amor s’est prononcé sur les retrouvailles entre le PSG et le FC Barcelone.

Comme on se retrouve. Le tirage au sort des huitièmes de finale de Ligue des Champions a offert un choc entre le PSG et le FC Barcelone pour ce qui est l’un des classiques européens des dernières années. Depuis le rachat du club parisien en 2011 par QSI, les deux formations se sont retrouvées dans le même groupe en 2014 et se sont surtout affrontées à trois reprises en phase à éliminations (deux fois en quart de finale et une fois en huitième de finale). Par conséquent, Parisiens et Barcelonais se connaissent bien, mais ce sera également l’occasion pour Rafinha et surtout Neymar de retrouver ses anciens partenaires. La dernières fois que le PSG et le FC Barcelone se sont affrontés, Neymar était du côté du Barça et avait fait très mal au club de la capitale, permettant aux Catalans de réussir leur fameuse remontada. Mais quatre ans plus tard, le numéro 10 de la Seleçao sera dans le camp adverse avec l’ambition de réaliser la même performance. Et Guillermo Amor en a bien conscience.

«Neymar ? Je suis sûr qu’il ira bien»

Au micro de BarçaTV, le directeur des relations institutionnelles du FC Barcelone s’est en effet prononcé sur les retrouvailles entre les deux clubs et se méfie du PSG et de Neymar. « Nous connaissons bien notre adversaire, ils ont des joueurs exceptionnels, l’objectif du PSG est de se battre pour gagner la Ligue des champions. L’année dernière ils ont failli la gagner et je pense qu’ils vont la viser à nouveau, mais nous avons nos options pour gagner cette double confrontation. Il faudra voir comment nous arriverons en février et mars et je pense que nous serons bien. Aujourd’hui, Neymar est un peu blessé et d’ici là, je suis sûr qu’il ira bien et nous sommes sûrs que nous pourrons récupérer certains joueurs importants aussi, espérons-le », assure Guillermo Amor.


Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page