SPORT

OL : L’hommage poignant de Jean-Michel Aulas à Gérard Houllier

Foot – OL

Sur le site de l’OL, Jean-Michel Aulas a livré un message poignant après le décès de Gérard Houllier.

Il était l’une des figures du football français. Ancien entraîneur du PSG, de Liverpool, mais également sélectionneur de l’équipe de France entre 1992 et 1993, Gérard Houllier est décédé ce lundi à l’âge de 73 ans. Il aura également marqué l’histoire de l’Olympique Lyonnais en tant qu’entraîneur, mais aussi conseiller de Jean-Michel Aulas. Le président rhodanien est revenu avec émotion sur le décès de son ami, sur le site de l’OL : « C’est une infinie tristesse. Gérard Houllier était un compagnon. C’était devenu un ami de tous les instants. Il avait toutes les caractéristiques d’un homme bienveillant et d’une compétence extraordinaire. Il avait été opéré il y a quelques jours, il avait fait un retour à l’hôpital. Il a voulu sortir absolument dimanche pour regarder de chez lui le match au Parc des Princes entre le PSG et l’OL. Même si je ne l’ai pas eu après, je sais qu’il était très heureux de cette victoire. Très fier aussi car il continuait d’apporter son immense talent pour conseiller les entraîneurs, aussi les joueurs, pour être proche de tout ce que faisait le club. Ce lundi matin, il a voulu être parmi les premiers à regarder la presse pour savourer ce qu’il s’était passé dimanche soir. Il s’est éteint discrètement. Il était aimé par tout le monde. Gérard a tout donné pour l’Olympique Lyonnais, au gré des différentes missions qu’il effectuait avec efficacité, beaucoup d’intelligence. Il était toujours disponible. (…) Le fait d’avoir travaillé longtemps, constamment avec lui, a créé une relation d’amitié. J’ai peu d’amis aussi fort… Il faisait partie des gens sur lesquels on pouvait compter au sujet du football mais aussi pour tout le reste. Je pense à Isabelle, sa femme, formidable accompagnatrice de tous les instants, à Serge, son frère que je connais bien, sa maman avec qui nous avons aussi des relations. C’est un ami véritable, un ami sincère. Je recevais ce matin le témoignage d’un Américain, que nous avions rencontré aux îles Lavezzi en bateau. Il disait combien son fils et lui avaient été marqués par Gérard en tant que connaisseur du football mais aussi en tant que formidable humain avec les adultes et les enfants. Il avait trop de qualités pour qu’il disparaisse aussi vite. Nous avions plein de projets ensemble pour l’avenir pour l’OL mais aussi pour l’amitié. C’est dur. Je veux être digne comme il l’a été toute sa vie pour aider les autres. »


Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page