SPORT

New York Red Bulls 0–2 FC Barcelone : Regardez le résumé du match

De belles promesses. Dans la nuit de samedi à dimanche, le FC Barcelone a remporté le dernier match de sa tournée américaine, face aux New York Red Bulls. Un but d’Ousmane Dembélé, son 4ème en 4 matches, a permis aux hommes de Xavi de prendre les devants avant la pause. Memphis a scellé le score en fin de match (0-2).

Dembélé, encore décisif

Avant le coup d’envoi, Thierry Henry, qui a joué dans les deux clubs, fait son entrée sur le terrain avec un maillot aux couleurs des Red Bulls et du Barça, devant 25.000 spectateurs.

Xavi aligne un XI composé de Ter Stegen-Alba-Garcia-Christensen-Araujo-Busquets-F. De Jong-Gavi-Dembélé-Lewandowski-Raphinha.

Ousmane Dembélé est dans tous les bons coups et fait les bons choix sur chacun de ses ballons. Ses crochets sèment la panique dans la défense locale, dépassée par la vitesse d’exécution du champion du monde.

La première action dangereuse arrive des pieds de Lewandowski, qui régale les supporteurs avec un grand pont sur son vis-à-vis, mais sa frappe s’envole au-dessus des buts (20ème).

Quelques minutes plus tard, l’attaquant polonais du Barça est servi idéalement par Frenkie de Jong, après un bon travail de Dembélé, et se retrouve seul. La recrue blaugrana croit marquer mais le pied du gardien, Coronel, repousse le cuir, in extremis (23ème).

Lewandowski se procure de nombreuses occasions mais se heurte à chaque fois à Coronel, notamment sur une frappe en angle fermé, suite à un service de Raphinha (30ème).

Quelques minutes avant la pause, Ousmane Dembélé combine avec Raphinha et s’en va battre le gardien des Red Bulls d’une frappe croisée imparable. Il signe son 4ème but en 4 matches aux États-Unis et confirme son état de grâce. (0-1, 41ème).

Dans les arrêts de jeu de la première période, Eric Garcia tente une tête, qui retombe sur la barre transversale de Coronel (45+2).

Memphis parachève le succès catalan

Au retour des vestiaires, Xavi fait entrer S. Roberto, Piqué, Pedri, Kessie et Ansu Fati à la place d’Araujo, Christensen, Gavi, F. de Jong et Dembélé.

Lewandowski persiste et voit une nouvelle fois sa frappe contrée par un défenseur. Elle retombe sur la barre puis est claquée en corner (53ème).

Le Soulier d’Or Européen 2020/21 et 2021/22 essaie alors une reprise de volée au second poteau sur un centre de Jordi Alba, mais c’est dégagé en corner par les gants du portier (58ème).

Aubameyang, Baldé, Nico et Pjanic font ensuite leur entrée sur la pelouse (61ème). Le jeune latéral gauche formé à la Masia se montre sous son meilleur joueur et enchaîne les bons débordements et interventions défensives. Nico est replacé en défense centrale, avec PiquéPablo Torre et Iñaki Peña en font de même à l’approche du dernier quart d’heure.

Sur un centre de Memphis, Ndam est tout proche de marquer contre son camp en taclant le ballon, mais le gardien, Meara, parvient à sauver sur sa ligne en détournant le cuir en corner (78ème).

Edelman laisse ensuite l’équipe américaine à 10 lorsqu’il est coupable d’un vilain tacle en retard sur Pablo Torre (82ème).

En fin de match, Memphis Depay double la mise pour le Barça en profitant d’une mésentente entre Meara et Nealis (0-2, 87ème).

Le FC Barcelone boucle sa tournée aux États-Unis avec le sourire aux lèvres suite à une série de 3 victoires, dont une lors d’un Clasico, et un match nul, face à la Juventus. Les hommes de Xavi ont rendez-vous dimanche au Spotify Camp Nou pour le Trophée Gamper et la présentation de l’effectif blaugrana avant la nouvelle saison !

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page