SPORT

Mercato | Mercato – Real Madrid : Pourquoi le dossier Haaland va devenir incontournable

[ad_1]

Foot – Mercato – Real Madrid

Outre le Real Madrid, les plus grands clubs européens auraient fait irruption dans le dossier Erling Braut Haaland. Le FC Barcelone et la Juventus auraient d’ailleurs également des vues sur le jeune buteur du Borussia Dortmund.

Alors que le transfert d’Erling Braut Haaland ne devait pas avoir lieu avant l’été 2022 en raison de sa clause libératoire qui sera fixée à 75M€ dans son contrat au Borussia Dortmund à ce moment-là, une bataille royale devrait se dérouler à la fin de la saison. En plus du PSG, du Real Madrid, de Manchester City et de Liverpool, deux autres cadors européens seraient susceptibles de jouer leur carte respective : le FC Barcelone et la Juventus !

Le Barça et la Juventus apporteraient leur grain de sel

Comme Javier Bordas le révélait dernièrement, lui qui était un ancien dirigeant du FC Barcelone, Erling Braut Haaland était une piste prise en considération par le Barça. Finalement elle ne s’est pas concrétisée en raison de la réticence de certains membres de la direction, estimant qu’il ne répondait pas aux critères du FC Barcelone. La direction en question n’est plus, depuis la démission de Josep Maria Bartomeu en octobre dernier. Et selon Eurosport UK, la nouvelle présidence du FC Barcelone pourrait bien revoir la philosophie de recrutement du club blaugrana et faire de Haaland sa prochaine cible, le Barça étant orphelin d’un attaquant de pointe depuis le départ de Luis Suarez. Pour la rubrique Inside Football, le journaliste du média Dean Jones a ajouté que la Juventus, qui avait déjà formulé un intérêt pour Erling Braut Haaland lorsqu’il évoluait à Molde, serait toujours intéressée par son profil. La Vieille Dame devrait même être prise au sérieux. Des sources italiennes insisteraient sur le fait que la Juventus continuerait de suivre sa situation et le directeur sportif Fabio Paratici voudrait être dans le coup si une occasion se présentait. Le Real Madrid serait donc bien contraint de se lancer dans une bataille aux enchères l’été prochain.

[ad_2]
Source

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page