SPORT

Mercato | Mercato – PSG : Le chouchou de Di Maria aurait lancé un ultimatum !

[ad_1]

Foot – Mercato – PSG

En froid avec Gian Piero Gasperini, Papu Gomez voudrait quitter l’Atalanta dès le mois de janvier. Alors que La Dea espérerait conserver son numéro 10, ce dernier ne voudrait rien entendre. A moins que le coach de l’Atalanta ne décide de lui présenter ses excuses. 

Le cas Papu Gomez est plus qu’épineux. En froid avec son entraineur, le milieu offensif de l’Atalanta serait déterminé à partir au mois de janvier. Ce qui pourrait faire les affaires du PSG, puisqu’Angel Di Maria pousserait Leonardo à recruter Alejandro Darío Gómez. Interrogé ce dimanche soir sur la situation de son numéro 10, Gian Piero Gasperini est sorti de ses gonds. « Quand un entraîneur se met en colère, il se passe quelque chose. Quand le président se met en colère, cela devient plus difficile. C’est une affaire qui sera réglée ou le club la réglera tout seul. Vous êtes lourd, il y a eu une déclaration et ça s’arrête là. Ce n’était pas un adieu, il n’était pas convoqué non plus pour Udine. (…) En attendant, nous avons joué à Amsterdam, nous avons battu la Fiorentina, fait match nul face à la Juventus et ce soir (dimanche) contre la Roma. Au-delà de cette affaire, l’Atalanta mérite que l’on parle de sa performance, contre une équipe qui était en grande forme, et il me semble qu’il est de mon devoir de faire porter l’attention sur ces gars qui se sont donnés sur le terrain », s’est agacé le technicien de l’Atalanta.

Papu Gomez voudrait des excuses de Gian Piero Gasperini 

Malgré les tensions entre Gian Piero Gasperini et Papu Gomez, les instances dirigeantes de l’Atalanta espéreraient toujours tout arranger. En effet, d’après les indiscrétions de TMW, La Dea espéreraient toujours conserver son numéro 10, car elle estimerait qu’il est possible de le rabibocher avec son entraineur. Toutefois, Alejandro Darío Gómez ne verrait pas forcément les choses de la même manière. A en croire le média transalpin, le clan Papu Gomez exigerait des excuses de la part de Gian Piero Gasperini avant d’envisager « éventuellement » une réconciliation. Autrement, la fracture n’aurait aucune chance de se résorber. 

[ad_2]
Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page