SPORT

Mercato | Mercato – PSG : Énorme coup de gueule sur cette piste proposée par Di Maria !

Foot – Mercato – PSG

En froid avec son entraineur Gian Piero Gasperini, Papu Gomez a été écarté de l’équipe première de l’Atalanta et devrait faire ses valises au mois de janvier. Conseillé par Angel Di Maria, Leonardo pourrait tenter de l’attirer vers le PSG dès le mois de janvier. Alors qu’il serait également suivi par l’Inter, le Milan AC et l’AS Rome, Alejandro Darío Gómez voudrait partir librement, toutefois l’Atalanta ne compterait pas le laisser filer pour moins de 10M€. Interrogé une énième fois sur la situation de son milieu offensif, Gian Piero Gasperini y est allé de son coup de gueule. 

L’Atalanta se serait bien passé de cette polémique. Depuis plusieurs jours, Gian Piero Gasperini et Papu Gomez n’arriveraient plus du tout à s’entendre. Alors qu’il s’est pris le bec avec son entraineur, le milieu offensif de l’Atalanta a été écarté de l’équipe première de La Dea et serait plus que jamais sur le départ. Encore et toujours en quête de renforts pour l’entre jeu de Thomas Tuchel, Leonardo serait prêt à sauter sur l’occasion. Comme l’a confirmée la Gazzetta dello Sport ce lundi matin, le directeur sportif du PSG est un grand fan d’Alejandro Darío Gómez et, avec l’appui d’Angel Di Maria, envisagerait sérieusement de le recruter au mois de janvier. Toutefois, Leonardo serait loin d’être seul dans la course à la signature de Papu Gomez. En effet, Alejandro Darío Gómez aurait la cote en Italie et figurerait également sur les tablettes du Milan AC, de l’Inter et de l’AS Rome

«C’est une affaire qui sera réglée ou le club la réglera tout seul»

Si Papu Gomez et l’Atalanta seraient bien décidés à prendre des voies différentes, le divorce pourrait tout de même être difficile à consommer. Toujours selon la Gazzetta dello Sport, les deux parties ne parviendraient pas à s’entendre sur les conditions de leur séparation. D’une part, Alejandro Darío Gómez voudrait être libéré de son contrat et partir gratuitement. D’autre part, l’Atalanta compterait encaisser un chèque à hauteur de 10M€ pour le transfert de son numéro 10. En attendant qu’un terrain d’entente soit trouvé sur ce point, Gian Piero Gasperini a été interrogé une nouvelle fois sur la situation de Papu Gomez. Et le coach de l’Atalanta n’est pas parvenu à garder son sang froid. 

«Ce n’était pas un adieu, il n’était pas convoqué non plus pour Udine»

« Quand un entraîneur se met en colère, il se passe quelque chose. Quand le président se met en colère, cela devient plus difficile. C’est une affaire qui sera réglée ou le club la réglera tout seul. Vous êtes lourd, il y a eu une déclaration et ça s’arrête là. Ce n’était pas un adieu, il n’était pas convoqué non plus pour Udine. (…) En attendant, nous avons joué à Amsterdam, nous avons battu la Fiorentina, fait match nul face à la Juventus et ce soir (dimanche) contre la Roma. Au-delà de cette affaire, l’Atalanta mérite que l’on parle de sa performance, contre une équipe qui était en grande forme, et il me semble qu’il est de mon devoir de faire porter l’attention sur ces gars qui se sont donnés sur le terrain », a pesté l’entraineur de l’Atalanta au micro de Sky Sport


Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page