SPORT

Mercato | Mercato – OM : Boudjellal, Ajroudi… McCourt condamné à craquer pour la vente du club ?

[ad_1]

Foot – Mercato – OM

Alors que Mourad Boudjellal envisage plus que jamais de boucler le rachat de l’OM pour le compte de son collaborateur, Mohamed Ayachi Ajroudi, il se demande comment Frank McCourt peut encore se permettre de refuser ses avances.

Depuis maintenant plusieurs mois, Mourad Boudjellal entreprend de racheter l’OM pour le compte de son associé, l’homme d’affaires Mohamed Ayachi Ajroudi. Mais jusqu’ici, l’ancien patron du RC Toulon continue d’essuyer refus sur refus de la part de Frank McCourt, l’actuel propriétaire de l’OM. Pourtant, dans un large entretien accordé à La Provence lundi, Boudjellal a analysé la situation financière actuelle du club phocéen et ne comprend pas trop pourquoi McCourt s’obstine à refuser de vendre.

« Soit c’est un magicien, soit il a un puits sans fond »

« Aujourd’hui, c’est compliqué car il y a un actionnaire qui, pour l’instant, apparemment, ne souhaite pas vendre. Moi, je me demande sincèrement comment ils font. J’ai envie d’avoir un respect profond car c’est compliqué de tenir un club comme l’OM en ce moment avec les stades à huis clos, les droits télé dont on ne sait pas trop s’ils vont être versés au pas, le partenariat qui ne peut pas être pratiqué dans le stade (…) Sincèrement, je pensais que McCourt était vendeur. Sur toutes les tentatives d’approche qu’on a faites, sur ce qui vient également de l’entourage de Mohamed Ajroudi, il en ressort qu’il ne l’était pas. Mais pour moi, au plus le temps passe, au plus je me demande comment il fait. Soit c’est un magicien, soit il a un puits sans fond… 67 000 places vides au Vélodrome, ça fait des sous quand même ! », lâche Boudjellal, qui laisse donc entendre que Frank McCourt pourrait bien être contraint, à un moment ou un autre, à vendre l’OM.

[ad_2]
Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page