SPORT

Mercato | Mercato – LOSC : Lopez, Merlyn Parters… Le coup de tonnerre prend forme à Lille !

Foot – Mercato – LOSC

En raison des difficultés financières rencontrées par le LOSC, des changements ont été demandés par le principal bailleur, à savoir le fonds d’investissement Elliott. Gerard Lopez va céder la propriété du club à Merlyn Partners SCSp comme le laisse entendre le communiqué que L’Équipe s’est procuré ce mercredi. 

Ces dernières saisons, le LOSC a considérablement renflouer ses caisses en vendant les éléments dotés d’une grosse valeur marchande de son effectif. Pour l’exemple, en 2019, les dirigeants lillois parvenaient à trouver un accord avec Arsenal pour la vente échelonnée de Nicolas Pépé contre un montant global de 80M€. Lors du dernier mercato estival, le LOSC a réussi à réitérer une telle opération en cédant Victor Osimhen au Napoli pour la même somme et Gabriel une nouvelle fois à Arsenal contre un chèque de 30M€. Néanmoins, comme le10sport.com vous l’a révélé en exclusivité ce mercredi, ce n’était pas assez pour le fonds d’investissement Elliott qui est le principal bailleur de Gérard Lopez, propriétaire du LOSC. On vous a en effet dévoilé que cinq joueurs auraient dû être vendus pour permettre de combattre la crise économique qui a frappé le monde du football et le club durant cette année civile 2020 liée au Covid-19. Afin de conserver la compétitivité de l’équipe entraînée par Christophe Galtier, Gérard Lopez s’est contenté de grosses ventes d’Osimhen et de Gabriel. Ce qui lui coûterait désormais sa place. Mardi, L’Équipe assurait qu’en l’absence de public dans les stades, le retrait de Mediapro et les incertitudes qui règnent concernant l’évolution des situations sanitaires et économiques, des changements devraient être opérés. Soit Elliott arrêterait sa collaboration avec le LOSC, obligeant Lopez à trouver de nouveaux investisseurs, soit les têtes allaient tomber et tout repartirait de zéro. En l’état, la tête de Gérard Lopez tomberait et il y a du nouveau à noter du côté du LOSC

Lopez et Merlyn Partners SCSp prennent la parole ! 

Ce mercredi, L’Équipe a révélé que depuis mardi soir, Gérard Lopez se trouverait à Londres afin de discuter avec le fonds d’investissement Elliott afin de faire le point sur la crise sanitaire et économique du LOSC. Le quotidien sportif a même assuré que Lopez allait « céder » le club à Elliott. L’Équipe est parvenu à se procurer le communiqué préparé par Gérard Lopez dans lequel il officialise presque les changements tant attendus ces dernières heures, à commencer par la passation de pouvoirs entre Lopez et Merlyn Partners SCSp. « Je suis heureux que le travail que nous avons effectué et les succès sportifs que nous avons remportés à Lille soient reconnus par des investisseurs étrangers dans ces moments difficiles pour le football français. Je me réjouis de l’intérêt de Merlyn pour le club et je vais examiner cette proposition avec attention et dans les meilleurs délais, dans l’intérêt de toutes les parties prenantes. Les difficultés liées au Covid et au contrat de droits TV signifient que le temps est peut-être venu d’un changement de modèle économique avec un nouveau propriétaire ». Comme Gérard Lopez l’a confié, une analyse de la proposition du Merlyn Parters va avoir lieu dans les plus brefs délais et il se pourrait même que le propriétaire du LOSC ait déjà accepté les conditions du groupe. 

Et comme pressenti par L’Équipe mardi, Olivier Létang, qui est récemment passé par le PSG et le Stade Rennais, déposerait ses valises au sein du club lillois si ce changement avait lieu. C’est du moins ce que l’on peut lire dans le communiqué en question dans lequel Merlyn Partners SCSp a également laissé une trace écrite de ses ambitions et de son projet. « Merlyn travaille avec une équipe de dirigeants expérimentés dans le monde du football dont Olivier Létang, ajoute le texte, dans la perspective d’apporter au club une situation financière stable afin de l’aider à faire face notamment à l’impact financier du Covid et à l’incertitude autour du contrat des droits TV (Mediapro) ». Cela ne pourrait être plus qu’une question d’heures désormais. 


Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page