SPORT

Mercato | Mercato – Barcelone : Griezmann aurait pu être impliqué dans une opération colossale !

Foot – Mercato – Barcelone

Alors qu’il n’est pas parvenu à s’imposer lors de sa première saison au FC Barcelone, Antoine Griezmann aurait bel et bien pu retourner à l’Atlético de Madrid cet été. Seulement voilà, les deux écuries espagnoles ne sont jamais parvenues à se mettre d’accord.

Recrue phare du FC Barcelone lors de la dernière fenêtre estivale des transferts, Antoine Griezmann n’est pas parvenu à afficher son meilleur visage au sein de l’équipe catalane. Arrivé contre 120M€ en provenance de l’Atlético de Madrid, l’international français s’est retrouvé installé sur le côté gauche par Ernesto Valverde à un poste tout sauf naturel pour lui, chose qui l’a logiquement fait perdre confiance. Il faut dire qu’il était impossible de l’installer au coeur du jeu à l’époque, Lionel Messi étant bien évidemment indéboulonnable dans ce secteur. Ensuite, s’il y a pu avoir du mieux pour le Français après l’arrivée de Quique Setién, en atteste un excellent match réalisé face à Villarreal en Liga, Antoine Griezmann s’est toujours montré trop inconstant en ne parvenant pas à retrouver le niveau qu’il affichait sous les ordres de Diego Simeone. Ainsi, le recrutement de l’ancien joueur de la Real Sociedad a fréquemment été pointé du doigt cette saison par les observateurs du Barça, une bonne partie d’entre-eux se se demandant s’il n’était pas une erreur de casting dans la mesure où il est impossible de lui permettre briller dans la configuration actuelle de l’effectif barcelonais.

Le FC Barcelone aurait bien songé à se séparer d’Antoine Griezmann…

Et visiblement, le FC Barcelone se serait lui-aussi posé la question de la pertinence de son choix. En effet, MARCA a annoncé ce vendredi que les Blaugrana et l’Atlético de Madrid avaient un temps discuté de la possibilité d’un retour du Français dans son ancien club. Des pourparlers confirmés par ESPN ce samedi, qui explique que plusieurs de leurs sources auraient confié que des discussions pour un échange entre Antoine Griezmann et Joao Félix se seraient bien tenues avant le Final 8 de la Ligue des Champions. Le Barça souhaitait alléger sa masse salariale, chose qui aurait été réalisable avec ce deal puisque le natif de Viseu perçoit des émoluments bien inférieurs à ceux du natif de Mâcon. Cependant, ces discussions n’auraient pas duré longtemps, les deux clubs se retrouvant rapidement en désaccord. Une tendance allant dans le même sens que celle annoncée par MARCA, qui disait ce vendredi que Gil Marin n’avait pas la moindre intention de se séparer de l’international portugais arrivé contre 126M€ l’été dernier en provenance de Benfica. Après sa saison d’adaptation dans l’équipe de Diego Simeone et une fin de saison très séduisante en Liga, Joao Félix serait vu comme un élément intransférable par l’Atleti, qui aimerait compter sur lui pendant encore de nombreuses saisons. MARCA précisait ensuite que les Rojiblancos auraient ensuite proposé un échange entre des joueurs n’entrant plus dans ses plans, comme Diego Costa et Thomas Lemar, afin de faire revenir Antoine Griezmann dans ses rangs. Une proposition repoussée par le FC Barcelone, les deux joueurs ne présentant pas vraiment d’intérêt pour les pensionnaires du Camp Nou. La situation en serait donc restée là, sans que l’on soit en mesure de savoir quel club a initié les discussions comme le note ESPN. Quoi qu’il en soit, que ces négociations aient abouti ou non, la simple existence de celles-ci souligne le fait que le FC Barcelone aurait bien songé à l’idée de se séparer d’Antoine Griezmann cet été, seulement un an après son arrivée.

… mais les temps ont changé !

Une tendance d’ailleurs confirmée par l’ancien agent d’Antoine Griezmann. En effet, invité au micro de RMC Sport ce jeudi, Eric Olhats a expliqué que le Champion du Monde 2018 avait bien songé à claquer la porte du FC Barcelone cet été, ne souhaitant absolument pas revivre une saison aussi délicate que celle qu’il a traversée en 2019-2020. « Avant ce cataclysme contre le Bayern, Antoine n’avait qu’une envie, c’était de partir parce qu’il sentait qu’il ne faisait pas partie des plans et que ça ne pouvait pas continuer comme ça. Il étudiait sérieusement cette piste. Et puis il y a eu tout ce que l’on sait. Je confirme qu’il y a eu une conversation avec (Ronald) Koeman qui l’a rassuré qui lui a fait part de ses projets et lui a fait part du fait qui le considérait comme un joueur important pour l’avenir (…). Si Messi restait finalement à Barcelone, Antoine resterait aussi ? Ça, je suis incapable de le dire. (…). Mais il réfléchissait sérieusement à partir. Entre l’humiliation des deux minutes face à l’Atletico de Madrid, entre le fait de ne pas être titulaire, le fait de ne jamais voir arriver les ballons, le comportement du coach qui était pour le moins discutable… Ce sont ses propres mots : il était impossible de repasser une année comme ça ». Mais comme il l’a bien dit, les temps ont changé et l’humiliation historique face au Bayern Munich en Ligue des Champions a rebattu les cartes. Désormais, ce n’est plus Antoine Griezmann qui souhaite quitter le FC Barcelone, mais Lionel Messi. De quoi laisser permettre au Français de retrouver sa position préférentielle pour briller de nouveau, même si assurer la succession de celui qu’on surnomme La Pulga sera loin d’être une mince affaire si ce dernier s’en va réellement au PSG ou à Manchester City. Du reste, comme l’explique ESPN, le clan d’Antoine Griezmann serait désormais maintenant convaincu qu’il  retrouvera son meilleur état de forme la saison prochaine sous les ordres de Ronald Koeman, qui souhaiterait faire de lui un élément clé de son projet. De quoi offrir à l’attaquant français l’occasion de dissiper les doutes l’ayant entouré cette saison et de faire taire les critiques qu’il a reçues cette saison. Reste maintenant à savoir si Antoine Griezmann parviendra enfin à afficher son meilleur visage en 2020-2021, mais il pourrait en tout cas avoir toutes les cartes en main pour y parvenir.


Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page