SPORT

Mercato | Mercato – Barcelone : Des semaines décisives pour Ronald Koeman…

Foot – Mercato – Barcelone

Arrivé en août dernier après le naufrage blaugrana face au Bayern Munich en Ligue des champions, Ronald Koeman a essayé et tente toujours de ramener du calme et de la sérénité sur le navire du FC Barcelone. Mais l’avenir de l’entraîneur du Barça pourrait prendre un réel tournant le 24 janvier, date des élections présidentielles.

Pour la première fois depuis 2008, le FC Barcelone a connu une saison blanche lors de l’exercice précédent qui s’est conclu de la pire des manières par un humiliant 8-2 face au Bayern Munich en quart de finale de la Ligue des champions. Le Barça est sorti par la toute petite porte de la C1, ce qui a engendré un ménage en interne, premièrement immédiat avec le licenciement de Quique Setién et le départ d’Eric Abidal aux postes d’entraîneur et de secrétaire technique et à terme avec la démission de Josep Maria Bartomeu et de l’ensemble de sa direction en octobre dernier. Avant de démissionner, le désormais ex-président du FC Barcelone avait nommé Ronald Koeman le 19 août dernier pour reprendre les rênes de l’effectif du Barça. Bien que Lionel Messi et l’ensemble du groupe blaugrana sembleraient apprécier les méthodes du technicien néerlandais, sa continuité n’est pas du tout assurée et ce, pour deux raisons précises.

L’ombre de Xavi et la clause du contrat de Koeman…

Que ce soit Victor Font, celui qui semble être à ce jour le favori à la succession de Josep Maria Bartomeu, ou d’autres candidats à la présidence du FC Barcelone, Xavi Hernandez serait l’entraîneur tout indiqué pour prendre la suite de Ronald Koeman, et sans doute plus tôt que prévu. En effet, bien que Koeman dispose d’un contrat courant jusqu’en juin 2022 avec le FC Barcelone, une clause aurait été insérée dans son engagement à sa signature selon Goal, permettant au prochain président du Barça de le rompre ou non à compter de l’été 2021. Et le média britannique assurait ces derniers jours que cela devrait avoir lieu si Victor Font ou un autre partisan de Xavi venait à être élu afin de précipiter l’arrivée de la légende du FC Barcelone sur le banc du club culé. Joueur d’Al-Sadd, Gabi évolue sous les ordres de Xavi, dont le contrat expirera en juin prochain avec le club qatari. Et selon lui, le retour de l’ancien milieu du FC Barcelone se précise. «  Il est prêt pour le Barça, et dans peu de temps, on le verra là-bas. Il pense 24h/24 au football ». Ces éléments ne sont pas à prendre à la légère et pourraient avoir de lourdes conséquences sur l’avenir de Koeman. Et le principal intéressé ne le sait que trop bien.

Koeman, «pas gêné» par sa situation à l’approche des élections

De passage en conférence de presse ce mardi en marge de la rencontre opposant Ferencvaros au FC Barcelone mercredi soir en Ligue des champions, Ronald Koeman a été interrogé sur son avenir forcément lié aux élections présidentielles qui auront lieu le 24 janvier prochain. Bien au courant de ce qu’elles impliquent, l’entraîneur du FC Barcelone ne s’est pas voilé la face et est allé droit au but dans des propos rapportés par Mundo Deportivo. « Ce n’est pas quelque chose de nouveau. Je savais, en signant, qu’il y aurait cette situation avec l’élection. Pour moi, ce n’est pas gênant car j’ai un contrat de deux ans. Nous verrons qui gagnera les élections, il est normal de parler des candidats car c’est très important pour le club. Nous devons travailler et tirer le meilleur parti de l’équipe ». Les bases sont posées et le décor est planté. Reste à savoir de quoi il en retournera désormais.


Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page