SPORT

Manchester United/PSG : Les notes des Parisiens !

[ad_1]

Foot – PSG

Vous avez manqué la victoire du PSG face à Manchester United ce mercredi en Ligue des Champions (1-3) ? La rédaction du 10 Sport vous propose un compte-rendu détaillé de la prestation des Parisiens !

Keylor Navas (5,5) : Réalisant quelques arrêts, Keylor Navas n’a toutefois jamais réellement été mis en danger. Ne pouvant rien faire sur le but contre son camp de Danilo, il a également vu sa barre transversale le sauver sur un magnifique lob de Cavani (57ème).

Abdou Diallo (6,5) : Positionné au poste d’arrière gauche pour cette rencontre, Diallo a fait une très bonne impression, lui qui était très critiqué lors de ces dernières prestations. En effet, le Français s’est montré très solide défensivement, remportant plusieurs duels. Diallo a même apporté le surnombre offensivement, se montrant toutefois maladroit dans la dernier geste. C’est pourtant lui qui a été à l’origine du but précieux de Marquinhos. Remplacé par Idrissa Gueye (90ème).

Presnel Kimpembe (5) : Comme à son habitude, Kimpembe s’est montré très solide dans les duels. Mais la soirée n’a pas été de tout repos pour le défenseur parisien qui a souvent été pris par la vitesse de Rashford, devant ainsi s’employer pour tenter de rattraper le coup.

Marquinhos (7) : Le PSG peut dire merci à Marquinhos ce soir. En défense centrale, le Brésilien a été très important en sauvant le coup à de nombreuses reprises comme cela a été le cas à la 57ème avec un énorme sauvetage. Précieux défensivement, Marquinhos a également délivré son équipe avec un but précieux (69ème).

Alessandro Florenzi (5,5) : Beaucoup plus offensif que lors de ses dernières sorties avec le PSG, Florenzi a fait ce qu’il sait faire de mieux : apporter le danger devant les buts adverses grâce à sa qualité de centre. A l’origine de plusieurs occasions, l’Italien a été précieux sur le plan offensif, bien que cela n’ait pas directement amené de but. Remplacé par Thilo Kehrer (78ème).

Danilo Pereira (6) : Quand il n’est pas aligné en défense centrale, mais au milieu de terrain, Danilo Pereira montre bien qu’il peut être décisif. A son vrai poste, le Portugais a livré une très belle partition en grattant de nombreux ballons et en stoppant plusieurs offensives de Manchester United. Ce qu’on lui demande en tant que sentinelle. Une prestation malgré tout entachée d’un but contre son camp (32ème), qui n’a pas eu d’incidence sur la victoire du PSG.

Leandro Paredes (4) : Très intéressant dans les premières minutes de la rencontre, l’Argentin avait amené son agressivité dans le pressing, tout en apportant également un plus dans les phases d’attaque. Toutefois, comme l’équipe du PSG, Paredes s’est éteint au fil de la première mi-temps et n’a jamais réussi à ressortir la tête de l’eau. Remplacé par Ander Herrera (65ème).

Marco Verratti (6) : Essentiel dans l’entrejeu du PSG, Verratti a une nouvelle fois montré à quel point sa présence change tout. Très bon à la construction et précieux à la récupération, l’Italien, de retour de blessure, a toutefois flanché physiquement au fil des minutes. Remplacé par Rafinha (78ème).

Neymar (6,5) : Dès la 6ème minute, Neymar a mis le PSG sur le chemin de la victoire. Jouant simple, faisant de nombreux décalage, le Brésilien a fait un très bon début de match avant toutefois de retomber quelque peu dans ses travers, cherchant souvent à faire la différence tout seul. Une rencontre que Neymar a finalement terminé avec un doublé, en marquant (91ème), à la suite d’un contre éclair et d’un énorme travail de Rafinha dans la surface.

Moise Kean (3) : Préféré à Angel Di Maria pour amener son apport physique, Moise Kean n’a toutefois pas existé face à la défense de Manchester United. Malmené dans les duels, l’Italien a été inexistant et a vécu une soirée très compliquée. Remplacé par Mitchel Bakker (65ème)

Kylian Mbappé (5) : Toujours muet devant les buts, Mbappé est toutefois apparu très en jambe en début de match. A l’origine du premier but de Neymar, le Français a ensuite tenté de faire comme souvent la différence grâce à sa vitesse, mais au fil de la rencontre, il a disparu. Malgré tout, pas en réussite, offensivement, Mbappé n’a pas rechigné au travail défensif.

[ad_2]
Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page