SPORT

Imaginer Karim Benzema jouant à nouveau pour les Bleus

Chaque fois que Didier Deschamps, fier vainqueur de deux Coupes du Monde, une fois en tant que joueur et une fois en tant qu’entraîneur, pose la même question à la presse, et plus les journalistes harcèlent Deschamps avec la question « Et Benzema ?

La vérité, c’est que, bien sûr, Deschamps ne fera plus jamais appel à Benzema dans le camp français des NT. Pourquoi ? Je n’en suis pas si sûr, j’aimerais bien que quelqu’un qui est « au courant » dise toute la vérité parce que quoi que Benzema ait fait à Deschamps, cela a dû l’énerver pour qu’il n’appelle pas un des meilleurs attaquants du monde pendant plus de 5 ans (il y a sûrement plus que ça) et cela laisse Benzema dans l’embarras quand tout le monde est dans un poste international.

Mais voilà la situation : Benzema n’a encore que 31 ans et devrait vraiment faire autre chose pendant les tournois internationaux que de réfléchir à la façon dont il pourrait gagner des trophées avec son club. En raison des règles de la FIFA, à moins que la France ne le rappelle, il ne jouera plus jamais au football international. Ennuyeux : passons donc le reste de cet article à imaginer qu’il pourrait….

Attendre que Deschamps soit licencié

Ce chroniqueur est convaincu qu’un entraîneur qui a remporté le plus grand trophée du football mondial – la Coupe du Monde – devrait quitter son poste et laisser quelqu’un d’autre prendre le pouvoir. Comme ça, vous aurez un nouveau gars avec de nouvelles idées et une motivation renouvelée. Comme Aimé Jacquet en 1998, Deschamps aurait dû démissionner en juillet après avoir soulevé le trophée, mais il ne l’a pas fait parce qu’il ne le voulait pas et parce que la Fédération Française de Football n’avait personne de mieux placé pour ce poste (à surveiller si Mauricio Pochettino devient entraîneur du Real Madrid et Zidane reçoit le ballon).

Je suis convaincu que la France ne fera pas grand-chose dans les prochains euros, mais cela ne signifie pas forcément que Deschamps sera licencié. Del Bosque et Löw ont conservé leur poste au sein des fédérations espagnole et allemande, bien qu’ils aient été éliminés en phase de groupes 4 ans après avoir été sacrés champions du monde.

Benzema aura donc probablement atteint la fin de la trentaine lorsque Deschamps/la FFF en aura terminé. Même lorsque Deschamps finira par partir, le président de la FFF, Noël Le Graët, s’est montré résolument contre le retour de « KB9 ».

La suggestion algérienne

J’ai toujours été assez perplexe à ce sujet. Est-ce que Benzema a vraiment été aussi véhément à propos de son envie de jouer pour l’Algérie ? Il y a beaucoup d’autres joueurs qui ont crié sur les toits qu’ils préféreraient jouer pour le pays d’origine de leurs parents plutôt que pour la France (je peux l’apprécier ; ce pays et ses compatriotes peuvent être très cruels quand les choses ne vont pas comme ils veulent). Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi les gens détestaient Benzema pour ça.

Quoi qu’il en soit, si l’on regarde ce Benzema de manière pragmatique, il ne devrait vraiment pas choisir de jouer pour l’Algérie. Il est né à Lyon, a joué au football en France, y a passé la plus grande partie de son enfance, et a dû passer 2 ans à peu près en additionnant les séjours de vacances en Afrique du Nord dans son pays d’adoption.

De plus, l’Algérie n’est pas historiquement très bonne au football, malgré sa victoire à l’AFCON cette année. Si les règles n’étaient pas un obstacle, alors que Benzema a récemment laissé entendre dans un message Twitter pour Le Graët qu’il pourrait « jouer pour un pays auquel il est éligible », n’y aurait-il pas une meilleure solution dans ce scénario imaginaire ?

La solution espagnole

Benzema joue actuellement sa 11ème saison consécutive pour le Real Madrid et est donc éligible à la citoyenneté espagnole et dans ce monde imaginaire, après quoi il pourrait renoncer à sa nationalité française et aller à la FIFA en plaidant qu’il peut légalement jouer pour la sélection nationale espagnole.

Imaginez le scénario dans un environnement sans football. Vous travaillez pour une entreprise, les choses vont très bien parce que vous êtes performant et bon dans ce que vous faites, vous vous retrouvez dans une rangée avec un collègue et comme punition votre manager vous condamne à une garde-robe quelque part dans un entrepôt en vous attendant à travailler dur et peut-être vous récupérerez votre poste original. Qui n’échangerait pas d’entreprise ? (Cela ne veut pas dire pour autant qu’il sera un débutant pour l’Espagne ou que le peuple espagnol l’accueillerait à bras ouverts. Je n’en ai aucune idée, je n’ai pas de boule de cristal.)

Benzema jouant pour l’Espagne serait le meilleur moyen de s’en tenir à Deschamps et à la Fédération Française de Football et moi, je ne serais pas amer s’il le faisait.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page