SPORT

Hugo Gaston, héros de Roland-Garros, de retour à Font-Romeu

Outre des tournois nationaux, les Internationaux d’Australie en janvier attendent Hugo Gaston. Si le programme est ambitieux, il aura le mérite d’avoir été anticipé sur les hauteurs cerdanes.

C’était l’année dernière, le tennisman vainqueur de l’Orange bowl junior, Hugo Gaston, préparait dans la commune sa saison à venir. Sur les installations municipales du Grand-hôtel et plus précisément sur le court couvert par la bulle, le jeune champion (19 ans à l’époque) ne se doutait pas encore du formidable exploit qui l’attendait. En ce mois d’octobre, engagé dans le mythique tournoi de Roland-Garros, Hugo Gaston atteignait les 8es de finale après sa brillante victoire sur le Suisse Wawrinka. La performance inattendue défrayait la chronique, relevée par l’ensemble des médias français. Son match face à Dominic Thiem, hélas perdu en 5 sets, rassemblait un audimat des plus larges. Suivait une belle série d’émissions à sa gloire sur l’ensemble des plateaux de télévision. Presse parlée et écrite relayaient l’exploit. Et chacun de s’attarder sur la personnalité attachante de cet espoir du tennis international devenu 157e joueur mondial.

Dès lors, fort d’un séjour probant en décembre 2019, Hugo Gaston est revenu à Font-Romeu retrouver les sensations énergisantes de l’oxygénation d’altitude. Cette semaine durant, il a effectué un nouveau stage romeufontain hébergé chaleureusement au Centre national d’entraînement en altitude (CNEA). Avec une météo propice, sa préparation avait pour cadre les équipements du CNEA tout comme l’environnement montagnard local. Sans oublier les terrains de tennis de la ville où les dirigeants du Tennis-club de Font-Romeu l’ont accueilli non sans fierté dans les meilleures conditions. Hugo Gaston était accompagné des joueurs Axel Garcian (participant au tournoi juniors de Roland Garros) et Hugo Nys (67e joueur mondial en double). Avec eux le coach Marc Barbier et le préparateur physique Kevin Bandy composaient la délégation.


Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page