SPORT

Handball – Ligue des Champions (H/J10) : Nantes a craqué face au Motor Zaporozhye



Publié le 9 décembre 2020 à 23H00

Devant au tableau d’affichage pendant l’essentiel de la rencontre face au Motor Zaporozhye, Nantes a vu la victoire lui glisser des doigts dans les cinq dernières minutes.

Nantes y a cru dur comme fer. Pour sa première sortie à domicile en Ligue des Champions depuis la défaite contre le FC Barcelone au début du mois d’octobre, les joueurs d’Alberto Entrerrios ont longtemps entraperçu la victoire, eux qui restaient sur un succès probant sur le parquet de Celje. Si le Motor Zaporozhye, grâce notamment à Artem Kozakevych (5 buts sur 6 tirs), a pris le meilleur départ dans cette rencontre avec deux buts d’avance après six minutes de jeu, les Nantais ont immédiatement resserré leur défense devant Emil Nielsen (8 arrêts à 36% d’efficacité). Plus percutants en attaque avec l’inévitable artificier Kiril Lazarov (6 buts sur 10 tirs), le « H » a infligé à ses adversaires un 6-0 en un peu plus de quatre minutes pour prendre l’avantage au tableau d’affichage. Si l’écart a un temps fluctué entre deux et cinq buts d’avance, les Ukrainiens ne se sont jamais démobilisés.

Nantes a cédé au dernier moment

Revenus à égalité à cinq minutes de la pause grâce à deux buts coup surcoup de Milos Orbovic (4 buts sur 6 tirs), les joueurs du Motor Zaporozhye ont fait jeu égal avec les Nantais. Les deux équipes ont retrouvé leur vestiaire à égalité. Dès l’entame du deuxième acte, grâce à Aymeric Minne (6 buts sur 9 tirs) et David Balaguer (3 buts sur 7 tirs), Nantes a repris deux longueurs d’avance… immédiatement effacées par Viachaslau Bokhan (7 buts sur 11 tirs) et Aidenas Malasinskas (3 buts sur 6 tirs). Dans la foulée, Aymeric Minne et Dragan Pechmalbec (2 buts sur 2 tirs) ont redonné deux buts d’avance au « H ». Dès lors, pendant plus d’un quart d’heure, les deux équipes se sont répondues et l’écart a toujours fluctué entre un et deux buts d’avance pour Nantes. Mais la donne a changé quand le Motor Zaporozhye a signé un 3-0 à six minutes du terme de la rencontre. Repassé devant avec une longueur d’avance, le club ukrainien n’a pas lâché, David Balaguer manquant l’égalisation à deux minutes du buzzer. Sans démériter, Nantes s’incline de la plus petite des marges (31-32) et pointe à la sixième place de son groupe.

HANDBALL – LIGUE DES CHAMPIONS (H) / GROUPE B
10eme journée – Mercredi 9 décembre 2020
Nantes – Motor Zaporozhye : 31-32

Reportés à une date ultérieure
Celje – Zagreb
FC Barcelone – Veszprém
Kiel – Aalborg

Classement du Groupe B
1- FC Barcelone 16 points
2- Veszprém 13
3- Aalborg 10
4- Motor Zaporozhye 8
5- Kiel 7
6- Nantes 4
7- Celje 2
8- Zagreb 0


Source

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page