SPORT

Dortmund/Michael Zorc: “Achraf Hakimi va retourner au Real Madrid pour le moment”

Le directeur sportif de Dortmund, Michael Zorc, a fait le point sur la situation de l’international marocain Achraf Hakimi, prêté au club allemand par le Real Madrid.

Achraf Hakimi (21 ans) est l’un des rayons de soleil du Borussia Dortmund. Dans le dispositif de Lucien Favre avec trois défenseurs centraux, l’homme aux 42 matches cette saison évolue comme piston sur le côté droit, ce qui lui permet d’être plus offensif qu’un simple latéral. Un poste qui lui va à merveille. L’international marocain (28 sélections, 2 buts) multiplie les courses sur son flan droit et se retrouve souvent à la finition des occasions (9 buts, 10 passes décisives). Ce n’est alors pas surprenant de découvrir que le joueur qui appartient au Real Madrid est celui qui a établi la plus grand pointe de vitesse cette saison en Bundesliga. En décembre, il a été flashé à 36,49 km/h selon le quotidien As.

Une statistique impressionnante car personne n’avait jamais franchi la barre des 36 km/h en championnat. C’est Pierre-Emerick Aubameyang qui détenait ce record avec une pointe de vitesse de 35,44 km/h en … 2014. Hakimi est également le joueur de Bundesliga qui a réalisé le plus de sprint cette saison, un nombre de 1 007. Soit presque 200 de plus que son dauphin, Alphonso Davies. La fusée du Bayern Munich pointe à 839 unités. Le physiothérapeute Victor Salinas, qui a travaillé avec le Marocain, s’est exprimé sur les qualités de sprinteur de l’intéressé. « Sa mécanique lors de la course est très efficace, donc il a cette capacité depuis deux ans à faire des efforts intenses répétés sans blessures musculaires, c’est-à-dire à un niveau très élevé, quelque chose qui sort de l’ordinaire », a-t-il rapporté. Achraf Hakimi devrait retourner au Real cet été, et le club madrilène peut déjà s’en frotter les mains.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page