SPORT

Christophe Mugard- FUN : « Les enfants sont heureux comme tout de revenir »

[ad_1]

Qui de mieux qu’un Ă©ducateur, bĂ©nĂ©vole depuis plus de vingt ans, et qui rĂ©alise sa neuviĂšme saison au FU Narbonne, pour Ă©voquer le retour des enfants, ce mercredi, sur les terrains ?  Interview de Christophe Mugard, coresponsable de l’Ă©cole de foot narbonnaise. 

Christophe, les enfants sont de retour sur les terrains ce mercredi. Enfin ! 

Articles similaires

Je suis heureux ! Je n’ai pas compris l’arrĂȘt par rapport Ă  notre activitĂ©. On est en plein air. Il y a donc de la satisfaction de les revoir. 

Il y a de l’impatience ? 

Un manque s’est crĂ©Ă©, c’est certain. Comme pour le premier confinement, j’ai conservĂ© une communication avec les parents par messages. Les enfants sont heureux comme tout de revenir. Je l’ai vu en septembre ! Il y a de l’excitation. On est sur le pont. On essaie de se tenir au courant de tout ce qui est administratif, c’est la difficultĂ© de tous les clubs. Il faut respecter tous les protocoles, rĂ©flĂ©chir aux procĂ©dures Ă  mettre en place… Je ne les connais pas par cƓur mais je suis obligĂ© de me tenir informĂ©. On doit prĂ©parer les sĂ©ances, les ajuster. Ce mercredi, ils seront nombreux, ils seront tous lĂ  ! Il y a de la ferveur.

Ressentez-vous de l’inquiĂ©tude, chez les parents ? 

Pas du tout. Les parents ne sont pas réticents à amener leurs enfants. Notre vocation, justement, va au-delà du sport. Ils sont heureux de revenir ! Je parle pour le foot, bien sûr, mais aussi pour tous les sports qui ont la chance de reprendre. 

Quel protocole sanitaire devez-vous appliquer ? 

Je ne vous cache pas que ça a Ă©tĂ© compliquĂ© d’avoir des informations sur la reprise aprĂšs les discours du prĂ©sident de la RĂ©publique et du premier ministre. On a enfin tous les Ă©lĂ©ments en main pour que les mineurs reprennent l’activitĂ©. On a Ă©tĂ© obligĂ©s de moduler nos crĂ©neaux horaires. Il y a les contraintes municipales qui font qu’Ă  18 h, les terrains doivent ĂȘtre fermĂ©s. Pour les plus jeunes, ça ne pose pas de problĂšme, car les mercredis aprĂšs-midi leur sont dĂ©diĂ©s. Par contre, pour les plus grands, aprĂšs le collĂšge, les entraĂźnements ne dĂ©marrent pas aprĂšs 17h30. On a dĂ» s’adapter. Pour satisfaire tout le monde, on a dĂ» revoir nos crĂ©neaux sur nos trois sites (le synthĂ©tique du Parc, Calixte-Camelle et Saint-Salvayre) avec une plus grande concentration les mercredis et les samedis. 

Plus de matchs et vestiaires fermés, aussi ? 

Par rapport Ă  la premiĂšre fois, ils ont interdiction de faire des matchs, en effet. Les rencontres interclubs sont interdites aussi. On n’a pas accĂšs aux vestiaires, qui sont fermĂ©s. C’est problĂ©matique. Les enfants arrivent et repartent en tenue. On ne fournit pas les gourdes, l’eau. Ils viennent avec leur matĂ©riel. On ne leur donne que le ballon. On a la possibilitĂ© au FUN d’avoir un ballon par joueur, ce n’est pas le cas partout. On doit aussi s’adapter par rapport aux ateliers, aux catĂ©gories d’Ăąge. On n’est pas un sport de contact mais on se doit de les Ă©viter au maximum. Enfin, le port du masque est obligatoire avant et aprĂšs l’entraĂźnement.

L’absence de matchs doit ĂȘtre difficile Ă  comprendre pour les enfants… 

On s’est adaptĂ© pour le mois de dĂ©cembre. Le samedi, on a Ă©tabli des sĂ©ances supplĂ©mentaires d’entraĂźnement. Les petits n’avaient qu’une sĂ©ance le mercredi aprĂšs-midi. Le samedi, Ă  la place des matchs, des plateaux qu’ils ne peuvent plus faire, le club a pris la dĂ©cision de pouvoir leur donner une heure, une heure et demie d’entraĂźnement supplĂ©mentaire. Par rapport aux encadrants, aux bĂ©nĂ©voles, ça demande un effort supplĂ©mentaire de disponibilitĂ©. C’est une compensation pour les difficultĂ©s que nous avons, comme tous les clubs. Les parents paient une licence et leurs enfants sont privĂ©s d’activitĂ©s. On se devait de faire des efforts mĂȘme si ce n’est pas Ă©vident. 

[ad_2]
Source

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page