SPORT

Aude et Pyrénées-Orientales : quelles solutions pour les clubs amateurs ?

[ad_1]

Les clubs amateurs sont dans le flou et l’expectative. La Coupe de France, oĂč Canet et Narbonne sont toujours en course, sera-t-elle sacrifiĂ©e au profit du championnat ? Le N2, le N3 et les championnats rĂ©gionaux sont concernĂ©s.

La crise sanitaire, le gel des compétitions depuis fin octobre, le feu rouge des autorités gouvernementales pour une reprise des entraßnements avant le 20 janvier, obligent la FédérationFrançaise de Football à revoir sa copie et ses calendriers.

Il y a tout d’abord la Coupe de France. La 104e Ă©dition, oĂč Canet-en-Roussillon (N2) et le FUNarbonne (N3) sont en lice pour le sixiĂšme tour. Le prĂ©sident de la FFF NoĂ«l Le Graet a exprimĂ© ses doutes sur la poursuite de l’épreuve lundi sur le plateau de France 3 Bretagne : « Si j’écoute bien ce qui a Ă©tĂ© dit, on ne pourra pas reprendre l’entraĂźnement avant le 20 ou le 21 janvier. On ne pourrait pas dĂ©marrer les compĂ©titions avant fĂ©vrier. C’est presque cuit. Je ne vois pas comment disputer cette compĂ©tition dans les dates sauf Ă  jouer jusqu’à fin juillet. » Une annulation quasi inĂ©dite puisque depuis sa crĂ©ation en 1918, la Coupe de France n’a pas Ă©tĂ© Ă  son terme qu’une seule fois. C’était en 1992 aprĂšs la catastrophe de Furiani et la demi-finale Bastia-OM qui avait vu une tribune s’effondrer faisant 18 morts et 2357 blessĂ©s. Et puis pour la FFF, il y aurait aussi un manque Ă  gagner. Les droits TV de la compĂ©tition reprĂ©sentent une manne financiĂšre de 38 millions d’euros.

Des play-off et play-down pour finir les championnats ?

Si la saison ne peut reprendre qu’en fĂ©vrier, la FFFĂ©tudie une modification de la formule du championnat. L’idĂ©e de crĂ©er des play-off et des play-down aurait l’avantage de rĂ©duire la saison de 8 journĂ©es en moyenne.
Si on prend l’exemple de la N2 oĂč Ă©volue Canet, les Ă©quipes termineraient d’abord la phase aller (7 ou8 matches) et conserveraient leurs points. Ensuite, la premiĂšre moitiĂ© du classement disputerait les play-off de montĂ©e, un mini-championnat de 7 journĂ©es entre 8 Ă©quipes. Le premier accĂ©derait en National. Les 8 derniers participeraient, eux, Ă  des play-down de maintien avec un mini-championnat de 7 journĂ©es. Les 3 derniers seraient relĂ©guĂ©s en N3.
Ce systĂšme nĂ©cessite seulement 14 dates au lieu de 22 si les championnats allaient jusqu’à leur terme. La FFFsouhaiterait appliquer cette nouvelle formule en N2, N3 et dans les championnats rĂ©gionaux.

Autre avantage : elle pourrait sauver la Coupe de France en libĂ©rant des dates et Ă©viterait de jouer tous les trois jours avec le risque de blessures. Mais peut-on changer les rĂšgles du jeu alors que la saison a dĂ©jĂ  dĂ©marrĂ© ? Jordi Delclos, le manager de Canet, estime que «ce n’est qu’une hypothĂšse? On prĂ©fĂ©rerait continuer la formule actuelle du championnat – en supprimant la Coupe de France- plutĂŽt que de jouer des play-off. Mais on s’adaptera. On peut s’attendre Ă  tout. La saison derniĂšre, le championnat s’était arrĂȘtĂ© en mars et il y avait bien eu des montĂ©es et des descentes. La FFF se bat pour qu’on puisse reprendre les entraĂźnements le 15 dĂ©cembre et la compĂ©tition aux alentours du 20 janvier».
 

[ad_2]
Source

Riad Malki

Journaliste au Media 7 depuis 2019, je suis chargé des questions de l'économie et politique depuis Janvier 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page