SPORTVIDÉOS

Amale Dib: Institutrice la semaine, catcheuse le week-end (Vidéo)

Sa passion pour le catch n’est pas compatible avec son métier de professeur des écoles estiment les parents.

C’est un reportage de France 2 dans Stade 2, diffusé fin septembre, qui a mis le feu aux poudres. Des parents d’élèves ont été surpris de découvrir que l’institutrice de leurs enfants vouait une passion au catch.

Amale Dib, alias French Hope sur les rings, décrit dans un reportage sa « double vie ». « Je suis French Hope, l’espoir français. C’est un personnage un peu méchant qui va tout faire pour gagner et qui va taper sur tout ce qui bouge ».

Plusieurs familles de l’école de l’Oise ont saisi le rectorat : ils ne supportent pas que l’institutrice soit aussi catcheuse. Selon France 3 Hauts de France, l’inspection a été saisie. L’institutrice, elle, a préféré se mettre en arrêt de travail. Pour autant, raconte le Huffington Post, « elle est très douce avec les enfants, je ne l’ai jamais vue énervée, elle n’a pas un mot plus haut que l’autre. Alors j’ai quand même du mal à l’imaginer faire la méchante », relate le directeur d’une école maternelle où l’institutrice avait exercé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page