Culture

Signature d’une convention relative à la couverture médiatique des fouilles archéologiques dans les sites du Chellah et de Sijilmassa

Rabat – Le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication et la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT) ont signé, lundi à Rabat, une convention de partenariat relative à la couverture médiatique des fouilles archéologiques dans les sites du Chellah et de Sijilmassa.

Paraphée par le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid et le président directeur général de la SNRT, Faïçal Laraïchi, cette convention vise à informer et à éduquer sur l’importance des fouilles archéologiques, enrichir les connaissances historiques et patrimoniale du Maroc, promouvoir la recherche et préserver le patrimoine à travers la mise en lumière des découvertes archéologiques.

En vertu de cette convention, le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication s’engage notamment à planifier des missions archéologiques au profit des sites du Chellah et de Sijilmassa, à faciliter l’accès à ces sites pour les chercheurs, les archéologues, les experts et les stagiaires, à réserver des crédits pour la recherche des fouilles archéologiques dans ces lieux, et à organiser des ateliers de sensibilisation animés par des experts et archéologues.

De son côté, la SNRT s’engage à diffuser régulièrement des documentaires sur les sites du Chellah et de Sijilmassa, à assurer une couverture médiatique exhaustive des missions de fouilles archéologiques dans ces sites, ainsi qu’à produire des émissions, des reportages et des documentaires mettant en valeur les découvertes archéologiques.

A cette occasion, M. Bensaid a souligné l’importance de ce partenariat qui permettra à la SNRT de contribuer à la production de programmes hebdomadaires sur les sites archéologiques du Chellah et de Sijilmassa, qui revêt une grande importance dans l’histoire du Royaume et de la région en général.

Le ministre a également indiqué que le renforcement de la couverture médiatique des découvertes archéologiques dans ces deux sites contribuera à faire connaitre l’histoire du Maroc, à relier le passé au présent, à démocratiser l’accès à la culture et à promouvoir les industries culturelles en général.

Classé monument historique depuis 1920, le site archéologique du Chellah a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2012. En novembre 2023, le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication a dévoilé d’importantes découvertes archéologiques à l’extérieur de la muraille mérinide du Chellah.

Inscrit sur la liste du patrimoine national depuis novembre 2017, le site de Sijilmassa, qui se trouve à proximité de Oued Ziz et de Rissani, revêt une grande importance archéologique en tant que carrefour commercial, reliant de nombreuses civilisations, notamment africaines et orientales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page